Témoignages

Page

Vos témoignages sont précieux pour informer les intéressés de vos expériences vécues lors des séances.

En effet, cela permet à la plupart des personnes d’être en confiance et de se reconnaitre dans certains extraits.

117 réflexions au sujet de « Témoignages »

  1. Nicole H. 52 ans - Problèmes de couple et relations familiales

    La cinquantaine passée, j’étais arrivée à une époque charnière de ma vie personnelle.
    Des questions existentielles se bousculaient dans ma vie qui n’était pas un long fleuve tranquille.
    Mon couple s’étiolait par manque de communication et la relation avec ma fille unique devenait conflictuelle.
    Il fallait absolument que je prenne les choses en mains si je ne voulais pas me perdre en cours de route !
    Forte de ce constat, je me suis adressée en toute confiance à Véronique SARAGOZA.
    En l’espace de quatre séances bien ciblées, j’ai peu à peu repris confiance en moi.
    L’objectif était de repartir sur de bonnes bases, en faisant fi du passé, en vivant pleinement le présent et en faisant confiance en l’avenir.
    J’ai appris à ne plus culpabiliser face à des situations compliquées d’apparence, face auxquelles je n’avais pas les bons outils pour réagir.
    A présent, mon état d’esprit est apaisé…Je suis sereine et j’ai les ressources nécessaires pour affronter l’avenir avec courage et détermination.
    Je ne remercierai jamais assez ma thérapeute qui a su, grâce à son calme, son expérience et surtout sa patience, décortiquer les nœuds qui empoisonnaient ma vie.
    La vie vaut la peine d’être vécue…A nous d’y donner un sens !
    Merci du fond du cœur, chère Véronique !

  2. M. E - Cancer avec récidive

    Bonjour Veronique ,
    Tout s’est très bien déroulé ce matin au centre P Strauss : pose de la chambre d’implantation puis 1 ère chimio. Je suis à jeun depuis hier soir après le repas vers 18 h30….je me sens très bien…..depuis la séance chez vous j’ai « pratiqué « ,je suis arrivée au centre ce matin 7 h et me sens bien installée dans le bien être….et continuerai de demander à mon corps de participer à la guérison….assise sur mon roc, en position de lotus devant ce beau paysage qui s’ėclaire…sans oublier le triangle des ancêtres…très ZEN…
    Je continue dans le même esprit et ferai appel à vous en cas de besoin.
    Avec tous mes remerciements !
    Cordialement M.

  3. N. H.

    Arrivée à 55 ans, je me suis posée énormément de questions quant au passé, au présent et surtout au futur.
    J’avais très envie de me découvrir, de savoir pourquoi ma vie n’était pas un long fleuve tranquille…
    Et puis, après avoir pris contact avec vous, j’ai découvert en vous une femme à l’écoute, bienveillante et dépourvue de jugement.
    Je me suis sentie à l’aise et de ce fait ai pu ouvrir mon cœur, ce qui paraissait mission impossible au vu de mon parcours de vie.
    Ayant posé les jalons lors de la première séance, le cheminement s’est fait tout en douceur lors de la 2ème séance.
    Un je ne sais quoi a surgi en moi et hors de moi qui m’a redonnée le courage, l’envie et la détermination de cheminer avec vous.
    J’attends avec impatience de continuer le processus dans l’objectif de redevenir une femme séduisante, désirable, positive et optimiste !

  4. S.M. 31 ans

    Chère Véronique,
    Je tenais à vous remercier pour les séances de psychologie métaphysique qui m’ont beaucoup aidée. J’ai vraiment apprécié votre accueil et votre expertise qui m’ont permis de débloquer tellement de choses en moi !
    J’espère que cette fin d’année se clôt sous le signe de la paix pour vous et je vous souhaite une très belle nouvelle année !

  5. Yvette S. 52 ans - Dynamique de vie

    Je stagnais dans ma vie, rien n’allait comme je le voulais. Je portais en moi de lourds traumatismes du passé qui m’empêchaient d’avancer, avec ce mal être récurrent indéfinissable. Ma vie sentimentale était un fiasco, car je répétais toujours les mêmes attitudes. J’avais perdu espoir de faire une vraie rencontre durable.
    Après avoir essayé de m’en sortir à travers de multiples thérapies variées, j’ai rencontré Mme Saragoza. Je ne connaissais pas du tout cette pratique et pourtant ma vie a fondamentalement changé depuis.
    Septique au départ, j’ai rapidement été en confiance et me suis laissée surprendre en voyant les résultats se répercuter dans ma vie au fil des séances.
    J’ai compris mes mécanismes de fonctionnement ainsi que pourquoi j’en étais arrivée là. Grâce aux outils acquis durant les séances, j’ai pu me les approprier et continuer à les utiliser au quotidien, sans contraintes.
    Aujourd’hui, je vis les choses dans un tout autre état d’esprit, avec légèreté et enthousiasme.
    J’ai changé de travail, rencontré un homme avec qui je suis heureuse et mes amis se rendent bien compte que j’ai changé.
    Je ne remercierai jamais assez Mme Saragoza pour tout ces changements de vie qu’elle m’a apporté.
    Je vous recommande chaleureusement d’aller la voir, en toute confiance

  6. Arnaud 30 ans - CONFIANCE EN SOI ET OUVERTURE AUX RENCONTRES

    Je suis venu chez Mme Saragoza sur recommandation d’une personne de mon entourage.
    J’avais toujours eu des soucis de positionnement en société liés à des rejets dans l’enfance, et cela affectait mes relations aux autres, surtout dans les rencontres. J’ai passé ces dix dernières années avec le ventre noué et une colère presque constante.
    J’ai donc effectué une thérapie courte.
    Sans avoir changé fondamentalement, des petits déclics se sont opérés, je parviens à me sentir plus détendu et à ma place en société et en soirée, aborder une femme me semble plus aisé, je ressens moins le jugement des autres qui me tétanisait jusqu’à présent. J’arrive à me sentir plus à l’aise dans des lieux ou des situations dans lesquelles je perdais rapidement mes moyens. Je me sens moins cloisonné, l’Autre qui me dérangeait me semble désormais plus familier.

  7. P. K. 47 ans - ADDICTION ET THERAPIE DE COUPLE

    Mon témoignage, est l’aboutissement d’un travail entrepris sur ma problématique en lien avec une addiction sexuelle virtuelle, qui gangrène ma vie depuis beaucoup trop longtemps ! Ma vie de couple à été mise à rude épreuve ces dernières années de par mon dysfonctionnement…l’issue semblait inévitable… les trahisons et les souffrances répétées et endurées par ma Perle que j’aime tant, ne pouvaient plus continuer. Ma volonté étant de sortir de tous ces mécanismes destructeurs, tant pour elle que pour moi…stopper cette addiction et en finir avec le mensonge qui perturbent ma vie depuis bien trop longtemps !!!

    Sur les conseils d’un ami, j’ai pris rdv avec Véronique, une psycho-energéticienne qu’il me décrivait comme la personne pouvant m’aider à résoudre ma problématique, tout en venant en aide à mon couple…
    Je ne connaissais rien à cette méthode qui est basée sur des protocoles qui peuvent susciter le questionnement lorsqu’on y est confronté pour la 1ère fois. J’avoue que l’approche peut paraître déstabilisante, puisque différente d’une thérapie basée sur la psychanalyse conventionnelle…Véronique aura su me mettre à l’aise rapidement.
    Allongé sur le canapé ou face au miroir, une multitude d’émotions et sensations se sont fait ressentir. Une sensation de chaleurs intenses se libère…le corps réagissant aux différents protocoles tout au long des séances…la plénitude étant atteinte lorsque je me retrouve dans le lotus (je m’en sers de plus en plus dans ma vie au quotidien !). Je ne vais pas parler de l’animal, véronique n’aura pas eu besoin de le réveiller chez moi…notre vie intime est encore mieux !
    Donner une explication rationnelle et éclairée serait compliqué, même si je pense comprendre les mécanismes. L’esprit et la psyché étant profondément imbriqués, le changement s’opère et modifie l’existant. Après chaque séance, le sentiment de libération est invisible à l’œil, mais bien réel et clairement ressenti en moi.
    Ma problématique faisant partie de ma vie depuis une quinzaine d’années environ, nous savions qu’elle ne se règlerait pas forcément en 2 ou 3 séances (j’avais fait 3 premières séances en 2015, ça m’avait déjà beaucoup aidé mais pas suffisamment pour en finir définitivement). Cette fois-ci, ma femme m’a suivie dans ma démarche afin de travailler chacun sur sa propre problématique afin de s’ouvrir et se libérer pour mieux comprendre celle de l’autre …ma femme est merveilleuse, elle ne m’a pas abandonné malgré tout ce que je lui ai fait endurer, elle a eu accès au pardon …je souhaite à tous les hommes d’avoir une femme aussi courageuse et aimante que la mienne , sans elle je ne serais pas en train d’écrire ce témoignage !! Merci mon amour, je t’aime tant !! Je sais qu’elle veut être “la meilleure pour moi tout comme je veux être le meilleur pour elle“, je ne l’oublierai jamais !!
    La thérapie aura été bénéfique à tout point de vue, les choses ont évolué, le virtuel ne fait plus parti de ma vie, je veillerai à ne plus lui laisser la moindre place !!! Loyauté, honnêteté, constance et volonté devront m’accompagner pour la suite de ma vie, j’y veillerai…
    La confiance mettra du temps à revenir…je ferai tout ce qu’il faut pour que ma femme me la redonne un jour…

    Merci pour tout Véronique, votre bienveillance et votre aide m’auront apporté énormément.

  8. N. S. 49 ans RECONSTRUCTION DU COUPLE

    Mon témoignage fait suite à une séance en couple.
    Nous étions dans une remise en question de notre histoire.

    Suite à cette séance, un chapitre de notre livre s’est fermé pour s’ouvrir sur un nouveau chapitre.
    Depuis, notre relation est encore plus intense, nous nous sommes retrouvés dans une plus grande complicité.
    Et dans les moments de doute ( ça arrive encore quelques fois) je me souviens qu’il veut être « le meilleur pour moi » comme je veux être « le meilleur pour lui ».

    Sans l’intervention de Véronique nous allions droit dans le mur parce que nous avions un dialogue de sourd et nous n’arrivions pas à regarder dans la même direction malgré la puissance de notre amour.
    Nous nous sommes recentrés chacun sur soi et avons ainsi pu accéder au pardon.
    Nous nous sommes faits des promesses dans une profonde sincérité.
    Et moi j’y crois !!!

  9. N. A. 52 ans - Relation toxique avec un pervers narcissique

    Etant face à un pervers narcissique, je prends mon premier rdv avec Véronique ,je ne connais rien à la méthode, le contact est de suite agréable et confiant.

    Je me laisse guider par Véronique que je sens bienveillante cela est rassurant., elle m’invite à me placer dans mon lotus avec un décor plutôt apaisant et confortable. Je suis a l’écoute de ses directives et de mes ressentis. Nous réveillons l’animal qui doit m’accompagner et je dois dire qu’il s’est manifesté.

    Lors de mon deuxième rdv, je lui explique que j’ai du mal avec mon animal mais que le lotus m’aide beaucoup même si ce n’est pas encore complètement acquis .
    Nous retournons dans mon lotus, elle me guide, je sens une énergie quand elle me demande de faire passer mes ascendants , puis elle me mets face à mon miroir et je dois dire que les émotions montent. Cela est très difficile car je ne me vois pas dans le miroir.

    Me voici à mon troisième rdv. Je suis beaucoup plus confiante je retourne dans mon lotus est nous faisons un exercice de lumière. J’y invite ma mère et je dois dire que cela m’a permis de comprendre que chacune doit trouver ça place. Nous revenons face au miroir et je me vois enfin, mais je n’aime pas mon reflet , les émotions sont encore plus fortes, j’aperçois enfin mon vrai moi. Cela est très intense ,beaucoup d’émotions mais quel soulagement.
    Je dois dire que cela a était révélateur .

    J’ai hâte d’être à mon quatrième rdv. Cela me permets de comprendre et de changer la vision de soi, de mieux gérer certains stress émotionnels et de reprendre confiance en moi petit à petit .

  10. Sophie M. 31 ans - Favoriser la rencontre sentimentale

    Je suis retournée voir Véronique quelques semaines seulement après la fin de notre première collaboration.

    En effet, elle m’avait mentionné la possibilité d’un suivi en mode « coaching » concernant la structure du couple.

    Ayant vécu une rupture douloureuse cette année, j’avais encore du mal à passer le cap. Rendant la chose encore plus difficile était le fait que mon ex et moi étions toujours en contact, ce qui empêchait une certaine forme de finalité de prendre place.

    J’avais également découvert des similitudes entre ce dernier partenaire et les précédents, et j’étais curieuse de savoir pourquoi je répétais le mêmes motifs — est-ce qu’il y avait encore quelque chose à résoudre en moi?

    Ces trois séances m’ont permis de reformuler mes idéaux — ceux que j’attendais de l’autre, et ceux que j’attendais de moi également — et de mettre le doigt sur certains traits de mon comportement qui encourageaient l’attirance pour des personnes pas forcément convenables pour moi.

    Le plus grand succès était de pouvoir clairement exprimer mon souhait pour une vraie rencontre, et de laisser ce souhait partir, avec la confiance que la bonne personne me cherche également.

    C’est un soulagement d’être au clair avec moi-même, et avec mes désirs.

    Depuis la fin de ce coaching, je me trouve au tout début d’une relation qui me fait sourire et qui m’intrigue, mais contrairement à mes relations précédentes, ne prend pas le dessus sur ma vie.

    Merci encore Véronique pour ces échanges toujours aussi riches, et fascinants, et bienveillants.

  11. Nathalie W. 49 ans - Secret libéré

    Témoignage de mes 2 premières séances.

    J’appréhende la première rencontre, mais l’aborde de manière plutôt sereine. Je me dis que je ne viens pas pour moi mais sur la demande de mon conjoint et pour l’aider à régler sa problématique.

    Ma démarche est claire. Je dois me défaire de mes angoisses pour apprendre à ne plus avoir peur d’être seule afin d’être en capacité à mettre un terme à notre vie de couple si cela devait arriver.

    Cela fait 30 ans que je vis avec un secret que j’ai l’intention de dévoiler aujourd’hui et qui, c’est certain est la cause de mon mal-être. J’ai fait une expérience de mort imminente que je refoule car trop douloureuse, limite mortelle pour moi.

    D’emblée, Véronique inspire la confiance. Son regard, son sourire ne sont qu’apaisement. Et même si je ne suis pas rassurée, je sens bien que je ne suis pas en danger avec elle, au contraire.

    Couchée sur le divan, à l’écoute des paroles de Véronique, me libérer n’est pas chose facile. Je n’ai pas pour habitude d’être à l’écoute de mon corps.
    Quand elle me demande de visualiser l’animal, l’image met du temps à se former. Mais j’y arrive. Mon corps se détend, il devient plus lourd, occupe plus d’espace.
    Ce qui me perturbe ( et c’est valable pour la 2ème séance également) c’est le mouvement continuel de mes yeux sous les paupières. Je n’arrive pas les contrôler ( ni les yeux, ni les mouvements!!!).

    Face au miroir, le néant, il ne se passe rien….je me dis que c’est peut-être quelque chose!!
    Ca me fait même angoisser!!
    L’émotion m’envahit, les larmes coulent accompagnées de sanglots.

    La séance se termine Rdv est pris dans 15 jours.

    Je suis libérée, libre, légère en quittant Véronique. Cet état va durer 3-4 jours.
    Durant les 15 jours qui séparent notre prochain rdv, j’ai des bouffées de chaleur régulières environ 20 à 30x par jour.

    J’ai hâte d’arriver à la 2ème phase du protocole.

    Enfin nous y sommes! Je suis beaucoup plus détendue. Sur le divan, la visualisation est rapide, claire.
    Je vois des choses, je les sens. Mon corps les ressent. Mon esprit veut lutter, mais les émotions dominent. Je suis portée, transportée.
    L’énergie passe, elle traverse mon corps, m’envahit.
    L’animal apparait clairement, tout sourire. Mon bas ventre est chaud. Mon ovaire droit rouge.

    Aujourd’hui le voyage a été fabuleux, j’ai été un lotus.

    Je quitte Véronique dans une positive attitude, trop pressée de la revoir.

    Depuis cette séance, je n’ai plus de bouffées de chaleur.
    La chaleur est ailleurs…j’ai du désir sexuel décuplé pour mon conjoint. Le plaisir également est plus intense.

    Merci Véro. A très vite.
    Nath

  12. Hélène M. 31 ans - Angoisses de vie

    Aujourd’hui en séance, j’ai pu rentrer dans le lotus.
    A l’intérieur, mes parents m’attendaient, ils étaient tellement heureux de me voir. Je les ai sentis très excités à l’idée de me voir et avaient pleins de choses à me dire.
    Surtout cette phrase récurrente « On est tellement fiers de toi ! »
    Ce moment d’amour partagé a guéri quelque chose en moi.
    Je me sens moins seuls et en manque d’amour.

  13. Mathilde F. 19 ans - Manque de confiance en soi et mauvaise estime de soi

    Ayant vu les effets de ces protocoles sur ma mère, j’eu envie de les faire à mon tour afin de me sentir mieux dans ma peau et de m’ouvrir plus facilement au monde extérieur. Ce fut très intéressant à pratiquer dans la mesure où c’était une chose totalement inconnu pour moi, cependant, je ne regrette pas de m’y être lancé, j’ai vu les effets dès la 1ère séance : meilleure estime de soi, il est plus facile de relativiser les choses, envie de s’intéresser aux autres et au monde en général, moins soucieux du regard d’autrui vis-à-vis de soi.

    Ces protocoles m’ont permis de m’accepter telle que je suis et de me permettre de comprendre que j’étais capable de faire de grandes choses et de me surpasser pour atteindre mes objectifs. Cela me permet d’avancer avec toutes les armes nécessaires pour m’en sortir et me débrouiller dans la vie, ainsi d’être acteur de sa vie et non spectateur.

    Ma progression fut crescendo au fur et à mesure de chaque séance, chacune m’apprenant un peu plus que la précédente et chacune m’apportant quelque chose en plus de spécifique, pour me permettre au final d’en ressortir plus grandie, voire plus mature.

  14. Andréa B. 28 ans - Papilloma virus accompagné d'une chute brutale de l'estime de soi

    L’élément déclencheur à été la perte d’énergie et de confiance en moi qui à découler à l’annonce d’un papilloma virus – tumeur m’a t-on dit dans un premier temps sans aucune autre indication…puis tumeur bénigne, dans un second temps, soulagement donc.
    Mais mon énergie avait déjà flanchée. Dans bien des situations je ne me reconnaissais pas, mes matins souvent sereins étaient alors pleins de troubles. Je devais redoubler d’effort pour me motiver, quelque chose était éteint sans que je puisse clairement le définir.

    Puis au détour d’une émission radio, j’ai entendu une humoriste parler de kinésiologie.
    C’est l’Aura de ce mot qui m’a tout de suite saisie, en cherchant ce en quoi cela consistait, j’ai compris que c’était de cette approche thérapeutique par le corps dont j’avais besoin.
    Car quelque chose de silencieux, pour lequel je n’arrivais pas à mettre de mots, un mal être sourd se propageait dans mon corps.
    Et l’épicentre de ce mal être était mon Utérus.

    Puis j’ai remonté le fil et j’ai constaté que tous mes maux physiques de ces 10 dernières années avaient en commun un problème au niveau de mon Utérus.
    A 18 ans, je contracte une infection à ureaplasma – qui est soignée pendant 2/3 ans à coup d’antibiotiques.
    Ces traitements provoquent divers réactions allergiques, des brûlures cutanées, des vomissements, de la rétention d’eau, un ulcère… .
    De mes 24 à mes 28 ans mes règles sont chaque année un peu plus douloureuses, me contraignant parfois à marcher le dos courbés, ou même à rester allonger une à deux journées entières.
    J’ai mal aux ovaires parfois trois semaines durant…
    Je fais des tests, pas d’endométriose.

    Alors c’est que quelque chose doit coincer à ce niveau-là, il y a sans doute un nœud à défaire. Comme un secret interdit, refoulé. La mémoire d’une douleur.
    Mon corps m’a fait mal et m’a fait peur au cours de ces 10 dernières années, mais aussi dans l’enfance.
    _ J’ai comme coupé les ponts avec ce corps_

    Après la première séance avec Véronique :
    – Une assimilation du corps, un éveil, une écoute = une première réconciliation avec moi-même.
    Un sentiment d’apaisement.

    Après la deuxième séance avec Véronique:
    – Acceptation de ma famille, de mon identité, reconfiguration de mon corps plein de cette filiation réactivée.
    Un sentiment d’unité.

    Une grande fatigue à la suite de cette deuxième séance mais le lendemain une énergie nouvelle !

    Par ailleurs, j’ai souhaité travailler sur mon problème et mon malaise face à l’autorité masculine.
    J’ai subi l’autorité violente d’un beau-père, des gestes, des mots…
    Je travaille également pour quelqu’un dont la personnalité est autoritaire et j’aimerais pouvoir gérer ces rapports malsains afin de ne pas redoubler d’énergie et d’injonctions intérieurs (souries, tais-toi / oui mais.. il a raison, le pauvre, il est méchant mais il n’a pas le choix / mets-toi à sa place…) et ne pas agir en proie dominée.

    Le stage sera l’occasion de mieux appréhender mon rapport à l’autre.

  15. Dominique S. 62 ans - Stage Niveau 1 : Du côté de l'Un

    Énergie et psyché,j’attends de lire le livre à mon rythme.Ce que je retiens tout à une importance surtout l’inconscient,de la conception à l’éducation,du milieu social,de la famille,de nos ancêtres tout à un impact sur ce que l’on devient. Les liens avec la mère,le père ont un rôle dans notre construction d’adulte.
    Le noyau archaïque,les entités psychiques,le corps narcissique etc …
    Tout ces mots,ces informations en ce laps de temps c’est énorme beaucoup de réflexion à mon retour. Il me faut quelques explications pour comprendre.

    Merci à Gianni Cassone.
    Merci à vous Véronique pour votre accueil chaleureux.

  16. Dominique S. 62 ans - Découverte de soi

    Contact grâce à un guide nature.
    Surprenant au premier abord,la boule au ventre j’arrive chez vous.A 62 ans se mettre à nu pas facile de se voir dans le miroir tel que l’on est.Choc émotionnel suite à une rencontre après 42 ans de mariage ,tout s’écroule. Culpabilisation,dévalorisation,perte de confiance en soi,peur de l’abandon,du conflit du rejet .Les séances passées avec Véronique m’on permis une grande prise de conscience m’accepter moi la femme que je suis je l’ai toujours caché et surtout de m’ aimer en tant que tel. Je suis en paix avec ma famille . Merci à vous pour votre accueil chaleureux et bienveillant,J’espère que l’on se reverra. Dominique

  17. Caroline B. 48 ans - Autonomie et assurance

    C’est Véronique SARAGOZA qui m’a fait découvrir cette thérapie brève. Véronique étant mon amie, elle m’a conseillée d’aller voir l’une de ses consoeurs,
    et Sandrine m’a guidée ! (Merci Véro !)

    J’ai terminé mes consultations depuis pas mal de temps, mais je me fais souvent la réflexion de « l’avant-après ». Encore récemment, j’ai constaté ma différence de perception des événements… ce qui me fait dire : ça valait vraiment le coup !

    J’ai fini le protocole

    J’ai eu la chance d’avoir la Belle et douce Sandrine pour me guider dans cet exercice et m’apprendre les rudiments du « savoir écouter »
    « Savoir écouter » ; parce que poser la question à une image que l’on projette, quand on parle à quelqu’un, n’est pas l’évidence, et pourtant la réponse vient ! Il ne faut pas faire sa timide – il faut oser la dire haut et fort et on s’impressionne soi-même !

    Je ne savais pas que je pouvais communiquer avec les autres, en passant par moi !

    Aujourd’hui, je sais me réconforter en me plaçant dans la position du Lotus et en visionnant ce paysage sobre et limpide qui permet la concentration et l’apaisement.

    J’ai remarqué que les soucis de la vie me pèsent moins longtemps quand ils arrivent – je les gère ou les digère plus vite.

    Mon corps a ressorti deux ou trois bobos, que j’ai évacués. C’est moi le chef !!

    J’espère continuer sur cette voie.

    Pour votre patience, votre bonté et votre résultat ;
    Merci Sandrine

    Caroline

  18. J’ai pris contact avec Véronique suite au conseil d’une amie.

    À 31 ans, je me suis rendue compte que mon manque de confiance en moi était devenu un vrai handicap. J’avais beaucoup de mal à m’exprimer clairement dans des situations professionnelles, je perdais mes mots, je devenais comme une petite fille, en recherche de validation. Dans mes relations amicales, j’étais également perpétuellement en quête d’affirmation, je désirais une confirmation quotidienne de ma valeur aux yeux des autres et j’avais d’énormes crises de culpabilité — lorsque quelque chose n’allait pas bien, c’était forcément de ma faute. J’avais aussi des angoisses dans les endroits trop peuplés, j’avais l’impression que tout le monde me scrutait, me jugeait.

    De par cette insécurité constante, on a abusé de moi au niveau professionnel, amoureux et même amical. C’etait devenu trop mais je n’arriverais pas à m’affirmer, à imposer mes limites et à ne pas me faire marcher dessus. Lors de ma première session avec Véronique, j’ai réalisé que cet handicap était certainement une séquelle de mon désordre alimentaire — j’ai été anorexique-boulimique pendant 15 ans, et durant ce temps, tout ce que je voulais était de disparaître, de ne plus exister. Recroquevillée physiquement, je projetais aux autres une insécurité qui, de manière quasi-involontaire les encourageait à venir « s’abreuver » de mes ressources. Par ailleurs, j’ai aussi vécu l’addiction, ce qui n’a fait qu’accroître mon déni de moi même. Ce n’est que lorsque j’ai eu 30 ans que j’ai envisagé réellement d’avoir une vie et de faire des plans sur le long terme, mais comme je n’étais pas posée en moi même et que j’attendais des autres qu’ils m’approuvent, je n’arrivais pas à mettre en place une stabilité émotionnelle ou professionnelle.

    Avec les outils que Véronique m’a donné, j’ai réussi à me recentrer sur moi même, à prendre le contrôle de ma vie et à m’aimer entièrement, à me soutenir moi même dans mes projets et à ne plus avoir peur d’aller vers les autres.

    Parallèlement, le processus m’a également aidé à rééquilibrer mon rapport aux hommes, qui m’avaient déçue auparavant, et cette déception s’était manifestée comme un blocage. Je me suis rendue compte que je reproduisais les mêmes schémas dans mes rapports amoureux et j’attendais de l’autre qu’il comble une attente.

    En un mois et trois sessions seulement, j’ai réussi à me sortir d’une relation amicale qui m’était néfaste et toxique ; j’ai accepté avec paix la fin d’une relation amoureuse ; j’ai pardonné les gens qui m’avaient blessée et avec une grande expiration ces blessures sont sorties de moi ; et surtout j’ai trouvé une force inouïe en moi pour aller trouver ce qu’il me faut pour avancer dans la vie, pour poursuivre mes ambitions et pour prendre soin des relations qui me sont chères.

    Ayant fait 5 ans de thérapie par le passé, j’ai été choquée par la rapidité du processus de psychologie métaphysique, et je le recommanderais à n’importe qui cherchant à débloquer leur moi intérieur.

    Merci beaucoup Véronique pour ces séances pleines de profondeur et de bienveillance.

  19. Ludovic B. 34 ans - Stage niveau 1 : Du côté de l'Un

    Après des premières séances, un stage de niveau 1 et des résultats plutôt encourageants, je suis revenu voir Véronique pour travailler plus en profondeur sur l’entité du couple, son idéal et les différents noyaux de la psyché… Avec du recul, j’aurais certainement choisi d’autres mots lors du reformatage des noyaux, mais les non-dits (souhaits les plus profonds) se sont dans un certain sens exprimés sous un effet domino dont je n’aurais jamais soupçonné l’existence… Depuis, les choses se dessinent autrement et prennent naturellement des mécanismes plus sains. Même s’ils perdurent, les vieux mécanismes sont ainsi plus facilement repérés. C’est à la suite de ces séances que Véronique me proposa de (re)venir au stage (de niveau 1) avec Gianni, suggestion acceptée !!

    Une fois de plus, ce fût riche et dense tant par les connaissances apportées sur la psyché que par les retours d’expérience de chacun, permettant de profiter d’un effet miroir avec soi pour progresser encore d’avantage. Les petites séances pratiquées le jour même ont permis par la démonstration de mettre en évidence des blocages (tantôt ancrés depuis très longtemps, tantôt n’appartenant pas réellement à la personne elle-même), et les cheminements (parfois complexes) pour les déverrouiller. Ce ne fût d’ailleurs pas sans ressentir par moment, une certaine charge émotionnelle flottante dans l’atmosphère…

    Maintenant que le monde de « l’un » est à mon sens bien centré, les projections de l’autre côté du miroir tendent à s’équilibrer… avec des ajustements à venir tant sur le plan professionnel que personnel. Je ne sais encore l’évolution que cela prendra, mais la quête de soi-même et plus simplement l’envie de mieux comprendre la psyché et ses mécanismes me feront probablement revenir à un prochain stage…

  20. Marie J. , 32 ans - Vertiges - Choix de vie

    Il est de ces étapes dans la vie où les schémas habituels se mettent soudainement à ne plus fonctionner …

    Un soir, comme tous les soirs depuis plusieurs années, je rentrais chez moi. Il était probablement beaucoup trop tard et j’étais probablement beaucoup trop fatiguée … comme d’habitude. Je ne me serais sans doute jamais arrêtée si mon corps n’avait pas vacillé. En un quart de seconde, une partie de ma vie allait basculer mais je l’ignorais encore. Emprise de vertiges, je ne tenais debout, le sol se dérobait sous mes jambes qui ne me portaient plus. Qu’est-ce qui m’arrive ? Les vertiges sont une chose mais les angoisses qui les accompagnent sont encore plus redoutables. Je devais me rendre à l’évidence … je ne vais pas bien ! A ne pas s’écouter, on fini par perdre pieds et mon oreille interne n’a pas tardé à me le faire savoir. Face à ce constat, j’ai tout bonnement dû m’arrêter et réfléchir. Un choix crucial s’imposait à moi : vivre ou laisser vivre, agir ou subir, éviter ou surmonter ? Si vous me lisez, vous en déduisez que j’ai choisi l’option 1 : me battre ! C’est donc chancelante que j’ai repris les armes à la reconquête de moi-même afin de sortir du néant. Lorsqu’on est vulnérable, un combat ne peut jamais se mener seul alors j’ai appris à demander de l’aide. Quand on se bat et qu’on demande sincèrement de l’aide, les bonnes personnes se présentent à nous comme par magie. Une rencontre fortuite mais oh combien salvatrice m’a guidée sur le chemin de Mme Saragoza. Merci ! Je me suis présentée à elle, je lui ai exposé mes problématiques et s’en ai suivi 3 séances de soins intenses dont les effets bénéfiques durent plusieurs semaines voire mois. Pour ma part, ce fut déstabilisant émotionnellement, physiquement et psychiquement. Cela m’a permis de prendre réellement conscience des schémas négatifs et des liens affectifs qui m’empêchaient d’avancer et d’être heureuse. J’ai compris que les combats menés, aussi douloureux soient-ils, sont avant tout contre soi mais surtout pour soi. Corps et psyché ne font qu’un et quand le corps parle, c’est la cause du mal qu’il est important de traiter afin de couper le fonctionnement négatif et accéder à la guérison. De part ses soins et ses exercices, Mme Saragoza m’a aidée à prendre conscience de ce qui dysfonctionne et m’a donné des outils pour que je puisse me réparer, me réhabiliter et me libérer de mes peurs, de ma tristesse et de mes attachements insécures et douloureux. Que c’est dur de lâcher ! A ce jour, je suis debout. J’ai la sensation de renaître à tous les niveaux. Une étrange et agréable sensation d’avoir sortie la tête de l’eau et de respirer l’air … comme au premier jour. Le travail continu, j’ai encore tant de choses à apprendre et à découvrir mais, cette fois, le chemin est éclairé et les peurs s’éloignent…

    Merci Madame pour votre travail.

    Marie J.

  21. Ludovic B. 34 ans - Stage : Approche personnalisée des mécanismes de la psyché

    Après deux séances fructueuses passées avec Véronique, c’est avec impatience que j’entrepris le stage « Approche personnalisée des mécanismes de la psyché ». Déjà conscient de certains schémas répétitifs, poser des mots dessus fût malgré tout une étape importante à l’acceptation des processus limitants. La base théorique fût passionnante (construction de la psyché, métaphysique…) et donne envie d’en savoir plus !! Rien de mieux alors que de recevoir après la séance le lien de l’ouvrage du théoricien lui-même « Energie et Psyché »… et trouver ainsi quelques clefs supplémentaires au fonctionnement de notre cerveau à travers des exemples de situations concrètes de blocage…

    Les échanges se sont centrés dans un second temps sur les expériences de chacun. Là encore, l’enrichissement mutuel permet de prendre un peu plus de recul sur son propre cheminement, et celui restant pour se libérer pleinement de ses chaînes. Les schémas ne vont pas pour autant ne pas se répéter une fois revenu chez soi, mais ces premiers pas, parfois dans l’inconfort (…), parfois en quête d’aide (…), permettent d’amorcer une profonde transformation, un renouveau qui au vu des premiers résultats, m’amènera sur la voie de ma véritable essence.

    Quelques mots pour remercier le théoricien, Gianni, notamment pour ses explications claires et accessibles à tous, et Véronique, pour son accueil chaleureux et son précieux travail d’accompagnement aussi bien avant qu’après le stage…

  22. Esther T. 55 ans - Compréhension et transmission

    Psychologie métaphysique le 25 11 2017

    J’ai trouvé tout cela passionnant, pleins de clefs de la compréhension sont mises à disposition, il faut être érudite pour les employer. C’est justement à ce sujet que nous étions là !
    Un guide chevronné sous l’attention bienveillante de Mme Saragoza, nous partage son savoir et ses découvertes avec des exemples ou des parallèles à l’informatique pour les mettre à notre portée. Une attention soutenue pour suivre les méandres de la pensée et de l’esprit est requise.
    Ainsi les séances passées sont mises en mots.
    Au fil des explications des processus mentaux, nous entrevoyons la construction de la pensée et de l’esprit, le sens apparaît et l’interprétation peut se faire pour nous aider dans la compréhension du monde.
    Chaque personne présente peut avoir un éclairage sur sa problématique.
    C’est tout à fait étonnant comme à un instant tout semble simple, sous l’éclairage de M. Cassone.
    Cela ne dure pas, en retournant chez soi, on se demande par où on est passé. C’est comme si nous quittions un moment d’enchantement éphémère…une bulle qui éclate dans le silence.
    Pourtant, nous ne sommes plus tout à fait les mêmes en sortant de là, je suis sûre qu’il en reste quelque chose quelque part.
    La psyché et sa force sont difficiles d’accès, son énergie :l’amour.
    Pas de magie, tout est compréhension, Le cerveau est tout à fait étonnant.
    Nous pouvons toujours nous reporter à l’ouvrage de M. Cassone mis à disposition en ligne, mais la transmission en direct, c est tellement mieux ! Le savoir est mis à notre portée ! Je serai restée encore des heures à écouter ces décodages.

    Esther T.

  23. Maryse B. 66 ans - Affirmation de Soi

    Ma rencontre avec Véronique a été surprenante, parfois angoissante mais surtout apaisante après les séances.
    Ces séances me permettent d’arriver à m’affirmer, de prendre de la distance avec certaines personnes, d’oser dire NON, de comprendre certaines choses et de déculpabiliser.
    Merci Véronique

  24. David M. 47 ans - Découverte du plaisir et du bonheur qui s'installe

    Des années de stress et d’une vie dévorée par l’effort, l’agitation m’ont progressivement fait perdre toutes possibilités d’être heureux, apaisé, serein jusqu’au stade ultime d’un syndrome anxieux permanent qui m’a anéanti.
    Sidéré par cet état, les antidépresseurs et autres médicaments n’ont fait que masquer un mal être et une angoisse latente.
    La psychologie métaphysique m’a permis de tout d’abord comprendre mon état anxieux, l’analyser puis remettre de l’ordre dans mes émotions jusqu’à enfin ressentir du plaisir et du bonheur dans l’exercice de mon quotidien et de me séparer de tous médicaments enfin.
    Merci

  25. Christelle G. - Stage niveau : Du côté de l'Un

    Suite aux 2 séances de protocole, (effectuées avec Véronique par téléphone du fait de mon éloignement géographique), j’ai donc participé au stage de niveau 1 ce 25/11/17. J’ai trouvé ce stage passionnant, relativement scientifique et technique je dirais selon mon ressenti, mais Gianni a tout mis en oeuvre pour mettre ces notions à notre portée: merci à lui.

    Je vais maintenant lire le livre de Gianni Cassone « Energie et psyché », car bien que me l’étant procuré avant le stage avec la ferme intention de le lire pour arriver déjà avec certaines notions, et comprendre la méthode, j’avoue avoir été reboutée par la complexité des sujets abordés.

    Mais l’approche de Gianni lors du stage a été beaucoup plus abordable pour moi, il est vrai que lorsque la personne s’exprime à côté de vous, notre implication est toute autre.

    Je compte bien utiliser les outils proposés, afin de résoudre mes blocages et blessures qui m’empêchent de vivre une vie dans la stabilité émotionnelle.
    Je cherche en effet à prendre le dessus sur mes nombreuses et fréquentes douleurs physiques, liées à une somatisation quasi systématique, face aux événements de la vie courante.

    Merci à Véronique pour son chaleureux accueil, et merci à tous les participants, qui par leurs témoignages livrés en toute confiance, ont enrichi encore la matinée, car l’histoire de l’autre fait souvent écho (peut-être sous un angle différent) à sa propre histoire, et permet encore un travail plus approfondi sur soi-même.

    Je compte bien suivre un prochain stage, étant complètement conquise par cette première étape.

    Bien chaleureusement,
    Christelle G.

  26. Ludovic, 34 ans - Sortir de sa carapace et communiquer avec les autres

    Dès le plus jeune âge, je me suis forgé une carapace, me protégeant ainsi des autres, leurs ressentis, leurs regards. Une perte de dialogue s’est alors installée au fil du temps entre mon corps, mes ressentis et émotions. Récemment perturbé par un ensemble d’évènements, j’ai pris conscience d’un mal être plus profond, d’une personne en quête d’elle-même.
    Ayant toujours été intrigué par les approches centrées autour des énergies et de la psychée, je me suis tournée ainsi vers Véronique. Elle n’a eu aucun mal à mettre en évidence cette incohérence entre un corps devenu inanimé et une grande sensibilité naturelle. La première séance s’est plus en outre concentrée sur le chemin à prendre pour se reconnecter. La seconde me fit découvrir un monde intérieur, espace de quiétude, où les blessures du passé peuvent s’affranchir. Me voilà maintenant apaisé, soulagé, libéré d’avancer sur le sentier à mes pieds, et devenir pleinement libre de soi-même.

  27. Christelle G. - Désarroi, tristesse et angoisses

    J’ai vécu une enfance particulièrement difficile, en tant que fille unique au sein d’une famille très conflictuelle. La petite enfance fut d’abord marquée par l’éloignement de mes parents, qui logeaient à 20km de moi, pour être plus près de leur lieu de leur travail: je ne les voyais que le week-end, mais ils étaient très occupés… C’est ma grand-mère paternelle qui me gardait la semaine, jusqu’à ce que mes parents construisent leur maison. Quatre à cinq années se sont écoulées ainsi, loin d’eux, où nous avons été contraintes ma grand-mère et moi, de déménager à trois reprises, pour des logements sinistres, éloignés de tout, sombres, où nous ne voyions pas âme qui vive de la journée. Eloignée d’autres enfants, de mes parents, j’ai ressenti l’abandon, et une grande tristesse, beaucoup de solitude. De cette période, j’ai gardé en moi une sensation de vide immense, qui m’envahit à certains moments de ma vie de l’adulte que je suis devenue. Cette sensation de vide « sidéral » me plonge dans de profonds moments de désarroi, de tristesse, et d’angoisse; ça me tombe dessus comme çà, sans élément déclencheur majeur, ou lorsque je viens de vivre des moments forts en émotions, quand on partage une belle soirée entre amis, et que la fête se termine, que tout le monde repart… Hop, c’est le vide… Je décompense… Aussi, une fois la maison de mes parents construites, nous avons été réunis, mes parents, ma grand-mère et moi (ma mère et ma grand-mère étaient en rivalité permanente, et vivre sous le même toit n’arrangeait rien). La situation était toujours tendue à la maison, très conflictuelle. Les scènes de ménage étaient fréquentes, avec pas mal d’alcool, et mon père cassait tout dans la maison. J’étais désemparée, impuissante, au milieu de tout ça.
    La première séance avec Véronique aura consisté à expérimenter le détachement vis-à-vis d’une scène de ménage particulièrement violente, dont j’ai été témoin, nous y avons fait l’expérience du miroir. Désormais, le souvenir de cette scène de violence, bien que gravée à jamais dans ma mémoire, est devenu plus léger. Le souvenir semble « glisser » sans m’impacter… Puis idem, avec la sensation de vide intérieur.
    Puis la deuxième séance aura été basée sur la réconciliation avec mes géniteurs, aïeux, oncles et tantes, tous en rivalité et conflit. J’ai pu, avec difficulté au début, mais guidée et accompagnée avec bienveillance et patience par Véronique, aller jusqu’à tous les réunir dans la paix. J’ai vécu l’exercice dans les larmes, l’émotion était grande. Mais quel soulagement en fin de séance, quand j’ai ressenti cette paix intérieure me parcourir grâce au Lotus. Aujourd’hui, je me sens légère et dans la capacité d’avancer, enfin…
    Je me réjouis de suivre le stage de niveau 1.
    Merci Véronique pour votre tendre bienveillance.

  28. Rachel - Peur de l'engagement

    Il y a 4 ans, j’avais déjà consulté Véronique suite à une relation sentimentale qui m’avait beaucoup déstabilisé : cette rencontre avec la kinésiologie m’avait déjà fait beaucoup de bien et m’avait permis de repartir sur de bonnes bases, seule, avec moi même, pleine d’énergie pour de nouveaux projets.

    Depuis quelques temps, j’ai de nouveau ressenti le besoin de me faire accompagner par rapport à certaines problématiques privées (comportement excessif et peur de l’engagement) et professionnelles (étant thérapeute, je suis confrontée aux problématiques des gens et pour les aider au mieux à retrouver leur santé, il est indispensable d’avoir ses propres bases solides).
    Je sentais ressurgir certaines peurs que je pensais réglées ou que j’avais, peut être aussi, mises de côté.

    C’est pourquoi, j’ai repris rendez-vous avec Véronique
    Encore une fois, ces consultations m’ont beaucoup apporté.
    Après 3 séances, suivant les différentes techniques utilisées, j’ai pris conscience, encore grâce au miroir, des peurs qui m’envahissaient et me déséquilibraient (pas toutes au moment de la séance mais les jours d’après, comme un rêve… il y a 2 nuits, assez révélateur).
    En mettant le doigt sur certains problèmes ou état, ancrés depuis la petite enfance dans ma mémoire, cela m’a permis de corriger ma pensée : par le pouvoir des mots et de la visualisation dans le miroir, je comprends mieux mes agissements, comportements et ressentis. J’accepte mieux mes faiblesses et je me sens plus en securité.
    Cette technique, extrêmement intéressante, pertinente et efficace, permet, de mon point de vue, de transformer certains aspects comportementaux qui me semblaient immuables et acquis, contre lesquels, l’action semblait inutile et impossible.
    Elle permet d’agir juste, de faire grandir sur des bases stables, larges et solides tout en gardant la souplesse, la finesse et la rondeur de l’esprit.
    Lorsqu’on comprend sa peur ou son problème, ça permet de la ou le considérer différemment : il s’adoucit, il apparait moins violent, moins piquant, moins agressif et la réaction est plus justement corrigée, maitrisée : elle est ainsi meilleure et plus légère.

    Merci beaucoup Véronique pour votre travail, votre douceur, vos connaissances et votre efficacité.

  29. Esther T. 57 ans - Difficultés relationnelles avec ses enfants

    C’est une belle découverte !
    Je suis venue sur les conseils de ma fille ainée, pour que s’apaise ma relation avec mes enfants que j’aime.
    Quelque chose de fort se passe à chaque séance, le passé est évoqué.
    Un cheminement inhabituel est proposé lors des séances, pour m’aider à me détacher de poids inconscients que je trimbale. Des outils sont proposés (le miroir pour aider l’inconscient à se manifester, le lotus pour l’expression de la psyché et l’animal pour le ressenti du corps physique) afin de m’aider à vivre plus entière et consciente. Des émotions fortes sortent. Je vis un bouleversement que je comprends intellectuellement mais que je ne maîtrise pas.
    L’une des étapes est le pardon aux parents, une autre est de retrouver sa place dans la fratrie et peut-être aussi de savoir donner quand c’est juste (?)
    Cela me rapproche de moi, me donne une paix intérieure et me permet de vivre « libre ».
    Une belle expérience à conseiller à tous !

  30. Sabrina R. 30 ans - Stage niveau : Du côté de l'Un

    Le stage 1 de Psychologie métaphysique avec Gianni et Véronique fut pour moi très enrichissant et m’a permis de comprendre mieux le travail effectué lors des séances avec Véronique.
    Il faut savoir que lorsque je suis arrivée pour assister au stage, je traversais une période de doute et une sorte de rejet face aux résultats des séances avec Véronique. Autant, lors des premières séances j’étais très enthousiaste car, bien que les séances soient toutes éprouvantes émotionnellement, je sentais que l’on mettait le doigt sur une problématique lourde que j’avais mis de côté depuis quelques années et qui pouvait être la clé pour m’aider à avancer ; autant sur les dernières séances, je sentais que je n’arrivais plus à entrer dans les exercices de visualisation avec la même envie, je ressentais un mal être à chaque fois que je tentais d’aller dans le lotus – que ce soit chez moi ou en séance- et commençait à penser que j’étais peut-être en train de me faire souffrir à sortir des choses du passé sur lesquelles je n’arrivais plus à prendre de recul.
    Véronique m’avait expliqué, lors de notre dernière séance, que ce phénomène de rejet était certainement lié au fait que je m’approchais sensiblement de la source de mon problème. Je décide donc de participer au stage en espérant y trouver des explications, notamment en partageant mon expérience avec d’autres personnes et voir comment elles réagissent face à la Psychologie métaphysique et leur propre problématique.
    Tout d’abord, j’ai très vite été soulagée de constater que je n’étais pas la seule à éprouver des difficultés face à certains des exercices proposés. Le fait de pouvoir comparer nos difficultés ou nos facilités nous a permis d’ouvrir la discussion et de permettre à Gianni d’expliquer son travail sur les mécanismes de la pensée. Je comprends que notre esprit et notre mode de pensée se base sur des principes fondamentaux, comme des cubes qui sont présents en chacun de nous qui servent à nous construire mais que chacun remplit différemment en fonction de ses propres expériences et ce que l’on décide d’en retirer. Je comprends également que le travail fait en séance permet de remodeler le contenu de ces cubes lorsque celui-ci nous bloque pour avancer.
    Je comprends donc que lorsqu’en séance je n’ai pas souhaité accorder mon pardon à ma mère, je n’ai pas pu le faire car je pense avoir pris l’exercice beaucoup trop au premier degré. Il m’était impossible de donner le pardon à quelqu’un qui n’a jamais fait d’effort pour se faire pardonner. Mais il me semble plus abordable de pouvoir donner mon pardon au système de pensée de la mère, à l’image de ma mère que j’ai en moi, car elle ne m’a rien fait et est devenue ce qu’elle est à cause des effets que les actions de ma mère ont eu sur moi. En pardonnant ma mère qui est dans mes pensées, en acceptant de la prendre dans mes bras dans le lotus, je peux concevoir qu’avec le temps cela puisse influer sur l’image que j’ai de ma mère réelle et pourquoi pas sur nos rapports également.
    Ces explications sur le système de pensée m’aident réellement à réaliser à quel point nous sommes maîtres de la réflexion de la réalité que chacun de nous peut avoir, et à quel point il est important d’ajuster les systèmes de pensées qui sont biaisés par des fausses croyances, ou qui sont dirigées par la peur plutôt que par l’amour, afin de pouvoir « réfléchir » la réalité au plus juste et ainsi prendre les bonnes décisions pour nous mêmes.
    J’ai également été marquée par la partie pratique du stage 1, lorsque chacune des participantes est passée entre les mains de Gianni. A nouveau, le fait de pouvoir observer comment d’autres personnes expérimentent ces séances a eu pour effet de me rassurer sur la façon dont se déroulaient mes propres séances. J’ai été très touchée par la séance de l’une d’entre elle en particulier qui connaissait également une problématique liée à la mère. J’ai eu l’impression de ressentir très nettement ce qu’elle ressentait pendant le déroulé des exercices.
    J’ai l’impression que la somme de toutes ces discussions et observations ont participé à m’aider à lâcher totalement prise lorsque fut venu le moment pour moi de passer à la pratique.
    En effet, j’ai la sensation qu’il s’est passé quelque chose de très fort pendant cette séance avec Gianni, puisque j’ai pu donner cet amour et ce pardon à ma mère dans le lotus, et j’ai physiquement et émotionnellement ressenti m’être libérée de quelque chose qui était coincée, et suis repartie avec un message de la part de mes deux parents qui m’encouragent à « y aller » et que je n’ai pas à m’inquiéter, tout est en moi et que « ça va aller ».
    Merci à Gianni et Véronique pour votre accueil et ce que j’ai pu apprendre sur moi-même et bien plus encore lors des séances et du stage. Je repars avec des outils et plus de confiance et de sérénité pour « entreprendre ma vie ». Je vais laisser les germes que vous avez semés faire leur travail et observer le changement qui s’opère et je pense que je serai ravie d’en apprendre plus sur les différents systèmes de pensée du stage 2 lorsque tout ceci aura mûri. A bientôt.

  31. Hélène S. 67 ans - Problème familiale

    Après le 1er niveau,et suite a une séance avec Gianni, j’ai pu constater que le problème de santé qui me préoccupait semble se résorber.
    Gianni et Véronique m’ont proposé tout naturellement le 2ème niveau.
    Je suis donc allée a ce stage dans l’idée d’aborder un autre problème de santé.
    Lors d’un exercice, c’est tt autre chose qui est venue: une situation douloureuse avec un membre de ma famille très proche de moi, avec un éclairage troublant et déconcertant.
    Cela m’aide ds l’approche de cette situation et a comprendre un peu mieux ce qui se passe. Là, j’ai un peu plus d’espoir….
    Merci beaucoup à Gianni et surtout à Véronique.

  32. Chantal S. 60 ans - Stage niveau 1 : Du côté de l'Un

    Je reviens du stage1 de psychologie métaphysique.
    Premier ressenti : très intéressant ! La preuve, je n’ai presque pas « décroché » en 5 heures, un exploit pour moi !
    Je suis venue à ce stage en attente d’une réponse à mon (mes) problème(s) de manque d’amour et de sérénité dans mes relations filiale et conjugale.
    Je m’attendais un peu à des explications assez ardues quant aux mécanismes de la pensée et à leur incidence sur nos ressentis, mais tout est exposé en termes assez simples et clairs. Ce que je n’ai pas compris tout de suite m’est apparu plus évident au fil du stage.
    La pratique quant à elle est abordée avec beaucoup d’empathie, ce qui fait que, même si les émotions sont fortes, les choses finissent par se mettre en place en douceur, tant physiquement que mentalement.
    Deuxième ressenti : j’ai encore du travail devant moi mais la tâche sera sans aucun doute beaucoup plus aisée.
    Merci encore.

  33. Sylvie O. 54 ans - Monde intérieur

    Le dernier stage de psycho-métaphysique niveau 2 est un stage qui permet de comprendre comment se construit notre monde intérieur et notre rapport à l’autre mais aussi comment est conditionnée notre perception du monde extérieur.

    Nos différentes réactions et modes de fonctionnement sont souvent le résultat de notre perception erronée.

    Celle-ci est liée au filtre intrinsèque que nous possédons tous. Ce filtre, c’est comme une bulle invisible qui nous entoure et qui porte l’empreinte de nos expériences de vie intra-utérine ( agréables ou pas).

    Ce filtre va toute notre vie colorer notre rapport au monde et aux autres.

    Durant ce stage nous avons eu beaucoup d’explications précises et passionnantes pour comprendre comment ce filtre se met en place, à quoi il sert et comment surtout le reformater afin d’appréhender la vie autrement.

    C’est comme un peu le filtre d’une voiture, tant qu’il est encombré de particules invisibles, le moteur va tousser et si ce filtre est propre et débarrassé de cet encombrement, le moteur va mieux tourner.

    La reprogrammation régulière de ce filtre va ordonner une certaine neutralité la plus complète et favoriser mon envie de goûter à la vie sans avoir peur de « me brûler les ailes ».

    Je suis confiante, et j’ai vécu ce stage dans la bonne humeur, la confiance, avec un regard neuf sur certains aspects de ma vie.

    Merci pour ce stage, on en redemande.

    Sylvie

  34. Sabrina R. 30 ans - En changeant moi-même, mon environnement change !

    Ce qui m’a le plus frappé lors de ma première séance de Psychologie Métaphysique, c’est le fait d’identifier assez rapidement que la source de beaucoup de mes blocages dans la vie provient de la nature de la relation que j’entretiens du côté maternel car c’est un sujet qui m’a toujours plus ou moins préoccupé, mais sans réellement réussir à y trouver de solution.
    A la base, je suis venu faire cette première Psychologie Métaphysique et ce qu’elle peut m’apporter pour m’aider à mieux me comprendre et mieux exploiter mon potentiel. Elle pourrait me fournir les outils pour mieux faire face à des situations qui ont l’air de se répéter dans ma vie
    – D’autre part, cela entre dans un projet de changement de vie, et selon les résultats de cette expérience, je pourrais envisager d’approfondir dans cette voie, car je suis très intéressée par les méthodes de bien-être alternatives et je me verrais bien évoluer dans ce genre de sphères.

    Au moment où j’arrive à ma première séance, et que j’explique à Véronique mon parcours de vie, la discussion tourne assez vite autour de la nature des relations que j’entretiens avec les hommes, dernièrement. Bien que je sois consciente de ne pas encore me sentir prête à me lancer dans une nouvelle relation de couple sérieuse, de manière contradictoire, il semblerait que je cherche également une certaine osmose avec les hommes que je rencontre- osmose caractéristique de ma relation avec ma mère. Cette recherche d’osmose se dévoile aussi dans ma relation avec les autres de manière générale, et dans la façon que j’ai de faire passer les besoins des autres avant les miens, d’attendre d’eux un retour pour l’énergie que je fournis à rendre les autres bien.
    Le premier exercice consiste à essayer de visualiser et de s’identifier à l’animal. Je comprends qu’elle est ce qu’il y a de plus proche au niveau physique et représente mon intimité. Je la vois plutôt rigolote, en cartoon, avec une houppette blonde sur la tête, mais je n’arrive pas à m’identifier à l’animal. Véronique n’insiste pas sur cet exercice et me demande de mettre face au miroir.
    Je dois imaginer ma mère et devenir elle. Lorsque je regarde mon visage, ce qui me frappe c’est la souffrance qui s’en dégage. Je pleure énormément et j’essaie d’évacuer toute cette douleur, mais il y en a énormément et cela m’épuise.
    Nous faisons encore quelques autres exercices. Véronique me parle du lotus, que je peux m’y réfugier, qu’elle le voit en filtre constant dans la vie de tous les jours et que cela permet de s’équilibrer. Elle dit également me percevoir comme une cathédrale, quelque chose d’immense et solide, contenant une force/énergie très puissante, mais que je retiens les portes fermées de peur de ne pas savoir comment maîtriser ce qui pourrait en sortir. Cela me touche car c’est quelque chose que je ressens vraiment, je sais qu’il y a quelque chose de fort en moi, j’ai confiance dans le fait que cela peut générer de belles choses, mais je ressens effectivement que j’ai peur d’être 100% moi-même et de me laisser totalement aller. Certainement car je porte la souffrance et les peurs de ma mère et qu’il faut que je m’en dissocie.
    Véronique me propose différents exercices en fin de séance :
    – revenir dans le lotus le plus souvent possible, et pourquoi pas y inviter ma mère pour essayer de discuter et faire partir ces peurs et cette souffrance qui ne sont pas les miennes.
    – ne plus proposer mon aide, mais attendre qu’on me la demande

    Entre la première et la deuxième séance, j’essaie d’appliquer les conseils. Je remarque mon inclinaison à effectivement vouloir me rendre utile aux autres et essaie autant que faire ce peut de ne pas céder à mes pulsions. Ca marche des fois, et des fois non.
    Je retourne également une fois dans le lotus pour y inviter ma mère. Le moment est très intense car je vois ma mère qui crie à gorge déployée pendant un très long moment pour évacuer toute sa souffrance. Je ne suis pas certaine qu’elle soit toute partie, en tout cas, depuis je n’ai pas voulue l’inviter à nouveau dans le lotus.

    Lors de ma deuxième séance de Psychologie Métaphysique, je me rappelle avoir retenté de m’identifier à l’animal sans succès. Je répète les paroles « tu es la bienvenue, je t’aime », je la prends dans mes bras, mais je n’arrive pas à donner la bonne intention à mes actes et mes paroles. J’ai l’impression de la rejeter, de ne pas vraiment vouloir l’accepter.
    Véronique me demande d’aller dans le lotus et de mettre le miroir devant moi et de décrire ce que j’y vois. Je me rappelle y voir une fumée noire épaisse qui se transforme en renard. Le renard est l’animal auquel je m’identifie. Véronique me demande de décrire ce que représente le renard pour moi. Je lui dis qu’il est rusé, dans le sens qu’il est intelligent, mais aussi sournois, qu’il fait les choses en cachette. Même s’il peut être farouche ou agressif, il est également mignon et peut être apprivoisé.
    Le renard part dans le miroir en prenant un chemin au milieu de vallons, je le suis et il me mène devant une chaumière. Quand je rentre dedans, il s’agit d’un intérieur ancien en pierre et bois avec la cuisine, une table, les ustensiles un peu partout, d’un côté, et le séjour et une cheminée de l’autre. Il y a une présence dans cette maison, un vieil homme assis, qui ne me regarde pas et ne me dit rien. Je ne ressens ni qu’il est bien ou malveillant, et nous le laissons donc partir.
    Véronique me fait revenir dans le lotus et tente de me faire ressentir l’énergie qui me remplit à partir de mes pieds jusque vers ma tête, mais je sens que l’énergie s’arrête au niveau des genoux. Je n’arrive pas vraiment à débloquer le flux, alors Véronique me demande de regarder car il y a une personne pour moi dans le lotus. Il a une cape et une longue barbe et lorsque je le vois il s’approche, me prend dans ses bras et m’enveloppe d’une sensation immense de joie, d’amour et de bien être. Je passe littéralement des pleurs à rire aux éclats tellement ce que je reçois me fait du bien. Véronique m’explique que cet homme représente la Vie et que je suis en train de ressentir à quel point elle m’aime. Cela résonne fort en moi car je suis effectivement convaincue d’avoir un rapport très fort à la vie et une forte intuition qu’elle peut m’offrir des choses incroyables si j’accepte de me laisser aller, et l’émotion de ce moment, cet éclat de rire qui n’en finit pas reflète exactement la force de mes possibilités.

    Lors de la troisième séance, je raconte à Véronique comment, le jour d’avant, j’ai réussi à parler d’un sujet personnel avec ma mère, que je voulais aborder depuis longtemps. Or plus on avance dans la discussion et plus je me rends compte que ma démarche n’était pas celle que je croyais, et qu’au lieu de m’affirmer ou de m’assumer face à elle, j’avais plus une démarche d’aveu de faute (qu’en réalité, j’assume) avec un sentiment de culpabilité. Je me rends effectivement compte que je n’ai pas les mêmes besoins de justifications avec le reste de mon entourage, et que ce besoin est à nouveau lié à la recherche d’osmose entre elle et moi. Je ne suis pas comme elle, et j’ai l’impression de la décevoir. En même temps, je ne veux pas être comme elle car elle est trop négative, toxique et destructrice, et que j’aime mieux ma vie et ma façon d’aborder les choses que la sienne.
    Véronique perçoit un problème lié au liquide amniotique. Je lui explique alors m’être empoisonnée en ingérant le liquide avant de naître. J’ai vécu les premières semaines de ma vie en couveuse et intubée. J’explique aussi que ma mère m’a déjà avoué ne pas vraiment avoir désiré avoir d’enfant, mais qu’atteinte d’endométriose, il s’agissait d’une solution possible pour la guérir, ce qui a effectivement été le cas. Je réalise alors mon rôle de bébé médicament et comprends tout de suite mieux les raisons de la nature de cette relation si fusionnelle et explosive avec ma mère. A la fois elle ne me désire pas vraiment mais s’accroche à moi car je lui sauve la vie. Autant des fois j’ai l’impression qu’elle m’aime et me mets même sur un piédestal, que je suis la seule chose importante dans sa vie -ce qui m’oppresse- autant je peux ressentir qu’elle me rejette et ne m’accepte pas en tant qu’individu telle que je suis.
    Je commence alors par un exercice devant le miroir, où je dois essayer de pardonner ma mère, mais malgré plusieurs essais, il semble que je n’ai aucune envie de lui donner mon pardon ni même celui de l’univers. Les blessures sont tellement profondes et je suis tellement convaincue qu’elle ne comprendra jamais ce qu’elle provoque autour d’elle, que je refuse de ne plus lui en vouloir, à cause de l’attitude totalement injuste qu’elle a envers moi et la vie en générale.
    Je ne me rappelle plus vraiment du reste de la séance et de si j’ai fait d’autres exercices, mais je réalise à quel point les rôles sont inversés entre ma mère et moi et à quel point cette relation m’atteint et m’use profondément. Je souhaite vraiment trouver la clé pour me libérer de tout ceci afin de pouvoir devenir ce que je ressens être au fond de moi.

  35. H.M. 45 ans - Conscience et optimisme

    Merci de m’avoir aidé à changer certaines images de ma conscience et aborder ma Nouvelle Vie avec un Optimisme Meilleur.

  36. Laurence R. 50 ans - Mère castratrice

    La séance d’aujourd’hui s’est concentrée principalement sur ma mère car il est clair que mon problème principal est en relation directe avec elle . Même à distance et sans communication elle influence ma vie . Ceci étant cela fait maintenant 3 mois que j’avais rompu toute communication avec elle ce qui m’a permis de me rendre compte que c’est moi et moi seule qui met un frein à chaque action que j’entreprend sous prétexte d’un quelconque jugement de sa part . En fait je me rends compte que je suis la seule responsable de ma vie . Je viens de réaliser que c’était beaucoup plus simple de reporter la faute sur quelqu’un de son manque d’initiative et d’action plutôt que de s’avouer que l’on à peur tout simplement de l’échec . Je pense qu’au fond ma fierté et mon orgueil m’aveuglent et malgré ce que je crie haut et fort le regard des autres ne m’est pas aussi indifférent que celà . Les humiliations que ma mère m’a fait subir ont fait naître en moi une soif de reconnaissance et de légitimité . Mais au fur et mesure de mon avancée dans ce récit , je me rend compte que dans l’ombre , mes grand-parents ne sont pas étrangers à cet état de fait . Etant une fille je ne devais pas mieux réussir que mon frère alors âgé de deux ans de moins, sous prétexte que c’était un garçon . Peu à peu je me suis effacée au yeux de ce trios infernal : mon grand-père, ma grand-mère et ma mère . J’ai voulu occulter le fait que mes grand-parents que je chérissais étaient extrêmement durs . Pas autant qu’ils ont du l’être avec ma mère qui elle a manqué cruellement d’amour . Elle s’est construite dans un milieu où seule la réussite était importante alors elle s’est échappée dans les rêves et est restée la petite fille insouciante qui la rassurait . Dans ce contexte elle ne pouvait pas assumer le rôle de mère qui lui incombait après ma naissance . Je ressens la détresse dans laquelle elle s’est sentie lorsqu’elle a réalisé qu’elle allait vieillir à ma naissance . Je l’ai toujours dit , je lui ai volé sa vie lorsque je suis née . Je suis consciente de tout ceci depuis longtemps mais je porte ce poids depuis trop longtemps et ai juste envie de ne plus me sentir responsable d’elle . Je sais que je ne pourrai aborder le sujet avec elle , se serait reconnaitre pour elle qu’il faille critiquer ses parents décédés . Par contre je pense que de mon côté je peux porter un regard différent sur elle . Laisser le passé à sa place et me tourner vers l’avenir en essayant de pardonner son attitude . J’avoue que je n’en suis pas encore là ….
    Quoiqu’il en soit cette séance m’a permis de faire un pas dans mon introspection et comprendre un peu mieux mes réactions que je ne trouvais pas appropriées face à une situation mais qu’une espèce de force invisible me poussait à avoir . Il m’est souvent arrivé de dire OUI alors qu’au fond je n’en avais aucune envie . Depuis la dernière séance je me suis surprise à répondre de façon spontanée en totale adéquation avec ce que je ressentais dans l’instant . J’ai trouvé ceci fort agréable et surtout j’avais tendance à me refaire systématiquement le film de la situation où je n’avais pas réagis comme je l’aurais réellement voulu . Tout ceci me perturbait inconsciemment et m’empêchait d’avancer .
    J’aurais envie de l’analyser de la sorte : lors d’une situation donnée , je réagissais selon un schéma A et c’est comme si une petite voix me disait  » non tu n’as pas le droit de dire ou faire comme tu le ressens , cela ne se fait pas  » …. du coup j’agissais selon un schéma B qui après coup me laissait un goût amer de regret et d’insatisfaction . Comme si je devais m’auto-détruire , du moins psychologiquement , parce que j’avais une personnalité et peut-être des capacités plus importantes que mon frère , qui lui devait représenter l’homme , le vrai . J’ai toujours pensé que si j’avais été un homme les choses se seraient passées différemment .
    A l’ heure actuelle j’ai réussi à prendre en main ma vie professionnelle comme j’ai toujours voulu le faire . Je suis  » le maître de mon destin  » comme j’ai toujours essayé de l’être . L’âge et l’expérience m’apportent l’assurance qui me permettent de m’épanouir pleinement d’un point de vue professionnel.
    Par contre en ce qui concerne ma vie privée je sens que je progresse , mais j’ai encore un peu de mal , car je sens encore le regard réprobateur de ma mère ….. Sur mon travail elle n’a aucun emprise , ce qui n’est pas le cas sur mon épanouissement personnel , malheureusement .
    J’ai encore également énormément de mal à me mettre dans le lotus qui me paraît être quelque chose de trop abstrait .

  37. Alice G - Stage niveau 2 : Pratique et Révélation

    J’ai participé au stage “Niveau 2 Pratique et Révélation”. Il m’a permis de mieux comprendre et utiliser les concepts introduits dans le niveau 1. J’ai également pu faire une séance « en direct » qui m’a permis de débloquer un état dans lequel j’étais depuis quelques mois sans vraiment savoir ce que c’était.
    Chaque séance ou stage supplémentaire m’apporte une meilleure compréhension de mes mécanismes et de ceux de mon entourage, me permettant de m’adapter. Cette méthode me permet d’avancer toujours plus et de continuer de façon autonome grâce aux outils transmis. En m’entrainant régulièrement à utiliser les outils, leur utilisation devient naturelle et facilite mon quotidien.

  38. Laurence R. 50 ans - Relations difficiles avec les hommes

    Après un échange sur mon vécu depuis la séance précédente, il m’est apparu que peu à peu j’appréhendais les situations de ma vie quotidienne sous un autre jour . Je prends de la distance par rapport à des situations qui avaient tendance à me déstabiliser d’un point de vu émotionnel . A titre d’exemple lorsqu’un homme m’a abordé de façon un peu trop insistante à mon goût, je su immédiatement le remettre en place. Auparavant je me serais sentie immédiatement dans la position de faire » bonne figure « . Mon éducation stricte et tout dans la retenue m’interdisait de blesser ….. même si j’avais en face de moi une attitude manquant totalement de savoir vivre.Par contre je me suis autorisée à lâcher prise face à une situation qui m’a touché plus particulièrement . J’ai par exemple eu une montée de larmes lorsque j’ai quitté ma fille que je venais de voir pour le week-end.Ce fût une émotion ponctuelle qui ne m’a pas laissé un sentiment de tristesse perdurable . J’avais besoin de pleurer à l’instant présent et ensuite une sentiment de plénitude m’a envahi. Je pense que mon soucis est à ce niveau. J’ai tendance à fuir les émotions quelqu’elles soient , positives ou négatives car elles me laissent une empreinte physique qui me perturbe. Tout se déroule comme si je n’avais pas l’autorisation de ressentir mon corps . En y réfléchissant, je crois que c’est plutôt le côté agréable des sensations que je ne m’autorise pas . Je n’arrive pas tout à fait à en comprendre le mécanisme exact, mais je suis convaincue que cela est en rapport avec ma mère… Par ailleurs , alors que j’ai encore des difficultés à visualiser le lotus , je n’ai eu aucun mal à me représenter le triangle de mes ancêtres et à les repositionner chacun à sa place pour rétablir un équilibre parfait entre mes deux lignées .De même je les ai intégrés facilement dans mon corps . Cette séance m’a globalement apporté un sensation de bien -être , une peu de flottement mais surtout un sentiment de bienveillance vis à vis des autres mais aussi de moi-même . Par ailleurs bien que le lotus soit encore un exercice qui me demande un peu d’effort , je le visualise de mieux en mieux, mais il y fait toujours aussi froid pour moi . Mon corps est comme froid de l’intérieur, prisonnier des glaces , comme un bateau rattrapé par une tempête de neige … figé sur place !
    En ce qui concerne les empreintes sur le miroir , cela m’a paru moins désagréable que la première fois où je ne voulais pas regarder ni m’approcher .
    Sinon depuis hier je me sens comme vous me l’aviez dit un peu distante face aux différentes situations que j’ai eu à vivre . C’est un peu déstabilisant pour moi , mais j’avoue que cet état me convient assez pour le moment , même si je ressens implicitement que ce n’est pas mon état normal . J’ai toujours pris des décisions , que je ne regrette pas bien sûr, mais à y regarder de plus près peut-être un peu trop dans la précipitation . Depuis hier je me sens un peu ralentie et me surprends à réfléchir à deux fois avant de répondre à une question ou une demande .

  39. Laure F. 25 ans - Dépendance affective et souffrance

    Au début des séances, j’ai trouvé la méthode assez surprenante et je ne savais pas trop si j’étais vraiment réceptive. Et à force, mes habitudes et mes pensées quotidiennes ont commencé à changer. Quand j’en ai pris conscience, je me surprenais moi-même d’être en train de « changer » et finalement, j’ai pris conscience que cela devait être grâce à la thérapie.
    J’envisage les choses différemment petit à petit, les relations amoureuses, les peurs et angoisses et j’apprécie la personne que je suis en train de devenir.
    J’espère que les bienfaits resteront présents sur le long terme pour avoir une vie plus « simple » en tout cas épanouie.

  40. Ces deux nouvelles séances (3ans après les premières) avec Véronique m’ont rappelé comment me reconnecter à moi-même. Voici ce qui a changé dans les dix jours qui ont suivi :
    -J’ai repris goût à la vie, j’ai fait un tri dans ma vie pour pouvoir m’occuper des choses vraiment importantes
    -J’ai retrouvé toute mon énergie
    -J’ai eu une très bonne conversation avec mon père, comme ce n’était jamais arrivé et l’initiative est venue de lui
    -La relation avec ma mère est devenue plus sereine, car je l’accepte maintenant comme elle est
    -Je retrouve petit à petit confiance en moi et à croire en ce que je veux devenir
    Merci Véronique, merci pour tout.

  41. J. L., 31 ans - Problème de couple

    Je suis venue chercher des solutions à mes problèmes de couple, notamment travailler sur mon blocage sexuel, essayer de trouver un déclic pour retrouver du désir et que le sexe avec lui ne soit plus un « effort », mais quelque choses que je cherche et apprécie. Même si j’ai parfois l’impression d’être malheureuse avec lui, quelque chose me retient, je n’arrive pas à m’imaginer le quitter et c’est pour cette raison que j’ai voulu mettre quelque chose en oeuvre pour régler le problème.
    Les séances m’ont apporté une sensations de légèreté et de bien-être, surtout dans le lotus, et une impression systématique de bonheur en repartant chez moi. J’ai également saisi l’importance de se mettre à la place de l’autre et de réussir à l’accepter tel qu’il est, même si j’ignore encore si j’en serai capable (et que cela me donne le sentiment d’être injuste).
    J’ai malheureusement parfois eu le sentiment de ne pas « réussir » les exercices (complexe de la « bonne élève » !) et c’est difficile de comprendre pourquoi. Peut-être que les choses évolueront en s’entraînant davantage par la suite.
    il a également été agréable et profitable de se rendre compte à quel point le passé, des gens qui nous ont entourés, notre famille, ont une influence sur la personne que nous sommes devenue.

  42. Sophie M., 41 ans - Indépendance

    Voilà plusieurs années que j’avais fait appel à Véronique, puis la vie a suivi son cours.
    Des hauts et des bas, jusqu’à un trop plein de déceptions dans mes relations amoureuses.
    Des questions que je me posais trop souvent, et pas de réponses. Me voilà en pleurs au téléphone, je l’appelle à l’aide.
    Trois séances ont suivi, dont une extrêmement intense en émotions, et ce fut une libération.
    Me voici donc, à ce jour, une femme confiante et loin de tous ces doutes sur moi-même.
    Grâce à Véronique je peux le dire, je suis prête à vivre, avec un grand « V » ma vie de femme indépendante.

  43. (Mickaël) Hugo L. 28 ans - Compréhension des mécanismes de la pensée

    Bonjour,
    Alors après avoir laissé passer plusieurs jours depuis le rdv avec le théoricien, je reviens pour témoigner de mes impressions.
    Pour commencer, j’ai déjà pas mal hésité à honorer, et ce, à cause de son prix (150€ tout de même), mais je tenais à en faire l’expérience (séance qui a quand même duré plus de 4h au final).

    J’ai choisi de faire cette séance afin d’apprendre à me détacher des émotions des autres pour qu’elles ne m’affectent plus et qu’elles ne me fassent plus souffrir. Il ne s’agit pas là de ne plus en être conscient, mais de savoir les maîtriser.

    Avantages :
    – la séance était très intéressante, en traitant autant le sujet du cerveau, la psychologie, les émotions,… de manière générale que bien plus approfondie, en fonction du sujet et de notre intérêt. La durée de la séance n’était de loin pas de trop et on ne s’ennuie pas.
    – permet de bien comprendre le fonctionnement du cerveau, surtout concernant la partie relative au traitement des émotions et de celles directement reliées, rendant la compréhension des réactions humaines tellement plus logique, claire et évidente.
    – donne accès à un lien internet* d’un des ouvrages écrits par le théoricien, s’intitulant « psychologie, sociologie et énergie », dans lequel, hormis quelques détails dits à l’oral et discutées le temps de la séance, tout le contenu y est référencé, et bien plus encore.
    Ce livre donnant les explications théoriques ainsi que les méthodologies et procédures à appliquer pour comprendre et résoudre par soit même nos blocages psychologiques.
    *(il s’agit en réalité d’un lien permettant de visualiser le livre sur le net de n’importe où et de le télécharger)
    – très bonne compréhension et facultés d’adaptation, du théoricien, en fonction de la personne et du sujet traité.
    – résultats (pour ma part) immédiats; déjà à la fin de la séance après avoir appliqué un protocole simple, afin de me détacher des émotions négatives. Sans vous le cacher, y a eu un avant et un après. Pour cela je les remercie merci encore.
    – de plus est mis en place un ‘‘accompagnement’’ après le stage pour d’éventuels questions ou réflexions à débattre.
    (- café, thé, tisane, …offerts, et petites madeleines à la pause.)

    Inconvénients :
    – prix décourageant de prime abord (encore que c’est l’équivalent en moyenne de 2 séances d’1h chez un thérapeute, alors que là on en a pour 3-4 bonnes h, voire plus s’il faut déborder un peu),

    Attention Avoir les cours et les méthodes ne permettent pas systématiquement de comprendre et d’appliquer correctement les thérapies, un accompagnement est nécessaire.

  44. D.S. 36 ans - Apprentissage

    Bonjour Véronique,
    Désolé pour le retard de ma réponse. Je te remercie pour ton message, je vais bien et je continue à appliquer les concepts appris durant nos séances.
    Je n’ai pas été en mesure d’assister au second atelier et pour être honnête avec toi, je ne pense pas que je participerai à un autre atelier.
    Les concepts appris avec toi me suffisent pour le moment.
    Je te remercie du plus profond de mon coeur pour ce que tu as fait pour moi.
    J’ai beaucoup appris avec toi.

  45. Auérlie G. 29 ans - Intention de suicide écartée

    J’ai rencontré Véronique Saragoza dans le cadre de mon suivi avec une praticienne de la méthode NAET en raison de troubles digestifs importants que j’avais depuis près de 2 ans et qui a une période m’avaient totalement paralysée : je ne sortais plus, je vivais dans le noir et je ne travaillais plus par périodes.
    La méthode NAET m’a aidée à traiter les problèmes d’allergies généralisées et les douleurs chroniques, mais je suis rentrée dans une phase de dépression importante, une fois les douleurs apaisées.
    J’étais au bord du suicide, je l’avais même clairement planifié et c’est là que j’ai rencontré Véronique Saragoza.
    J’ai fait un protocole en de 3 ou 4 séances et dès la première, mes pensées morbides avaient diminué. Véronique Saragoza a tout de suite identifié que je restais bloquée sur une histoire de famille douloureuse avec des tensions dans la lignée des ancêtres.
    Elle m’a aidée à changer de regard par rapport à la situation : percevoir mon père aussi comme une victime et non plus comme un simple bourreau et à reconnaître qu’il avait droit au pardon.
    Ce fût une sorte de réconciliation ou du moins quelque chose de très puissant et libérateur.
    Elle m’a également enseigné quelques techniques de méditation et d’ancrage, dont je me suis très vite servi et leur efficacité m’a beaucoup surprise au début.
    En tous les cas, Véronique, Merci !

  46. R. M. 36 ans - Liberté

    L’écoute bienveillante de Véronique nous guide à travers nous-mêmes.
    J’ai ressenti des vagues d’énergies qui m’ouvrent le chemin d’un monde plus libre.

  47. Jean-Michel V. 57 ans - Disparition de l'angoisse

    Gros travail avec Véronique sur le pardon et l’amour du père. Beaucoup de ressenti physiques :
    – des énergies qui circulent de nouveau
    – la boule d’angoisse dans la gorge qui disparaît
    – l lumière qui rentre en moi
    – la sensation de se remplir avec quelque chose d’élastique
    Cette séance m’a donné des outils pour résoudre des problématiques, prendre des décisions, jouer avec son corps et ses ressentis.
    J’ai bon espoir que grâce à ce travail, je vais pouvoir résoudre des conflits intérieurs et partir en confiance sur mon vrai chemin de vie.

  48. Samuel. M. 20 ans - Solution trouvée

    Avant d’arriver à la première séance, j’étais à la fois intrigué et perplexe. Mon entourage m’incitait à aller voir un psychologue, mais mon père étant plus sensible à la médecine dite « alternative » et aux énergies, celui-ci m’a recommandé de rencontrer une Kynésiologue Psycho-Métaphysique.
    C’est le fait de se livrer à quelqu’un qui fait peur et rend perplexe.

    Après une séance, la plus importante à mon sens, je me sentais tout particulièrement soulagé, moi qui habituellement était crispé. La vision de Mme Saragoza de voir les choses m’a beaucoup plu. Cependant, lorsqu’elle m’a demandé de parler à un animal … j’étais de nouveau perplexe !
    Mais je me suis dit qu’après tout, j’étais là pour trouver une solution à mes problèmes, alors autant l’accepter !

    C’est seulement à partir de la deuxième séance que j’ai commencé à ressentir des frissons lorsque je demandais à ce fameux animal de me faire ressentir une vague d’énergie. A présent il ne reste plus qu’à stimuler cet animal en faisant un travail sur soi-même.

  49. Mickael L. 28 ans - Fin de l'addiction à la drogue

    Voulant inconsciemment combler un vide dans ma vie, basé de complexes et de relations toxiques, je suis passé par plusieurs phases de dépendances.
    En passant par d’abord, la violence et finir par la drogue. La violence n’étant pas dans mes fondements, je me suis rabattu sur la drogue, pouvant me faire décoller comme jamais tout en faisant la fête et en envoyant de l’amour.
    Une consommation totalement addictive et abusive, de plus ne plus désespéré, a fini par m’envoyer à l’hôpital.
    Suite à une semaine de réanimation, je me suis réveillé handicapé moteur, physique, ayant intégralement perdu la confiance en moi, déclenchant une sorte de dépression chronique psychologiquement infernale.
    J’ai malgré tout repris mes consommations, toujours pour fuir, maintenant ce mal être.
    J’avais vu Véronique Saragoza en 2013, j’ai interrompu mes séances. Après 2 à 3 ans de quête pour me sortir de ma situation accompagnée de nettes améliorations, toujours pas suffisant pour moi, j’ai repris contact avec Véronique Saragoza afin de finir le travail que nous avions commencé ensemble.
    Sur 3 séances maintenant, dans la première j’ai pu enfin récupérer mon corps, ayant depuis cette sensation de sortir de l’état dans lequel j’étais auparavant, qui était celui de vivre ma vie à la 3ème personne et de me réconcilier avec mon corps après toutes ces maltraitances.
    La suite du travail m’as permis de commencer à reprendre confiance en moi, en arrêtant de me victimiser et en commençant également à assumer ma personne, mes pensées, mes actes.
    Je suis fier de ce que j’ai accompli jusqu’à présent, tout le travail fait sur moi et avec Véronique Saragoza me permet aujourd’hui de retrouver confiance en moi et joie de vivre.
    Mais ce travail n’est pas fini et l’amour exprimé n’a pas fini de grandir en moi, pour moi et ceux qui m’entourent.

  50. M. G. 35 ans - Angoisse de mort

    Je suis venue consulter pour aider mon fils de 4 ans qui avait régulièrement des angoisses de mort.
    Véronique nous a vu tous les 2, mon fils une seule fois et moi 2 fois. Le travail a effectuer était surtout chez moi.
    Pendant les séances, j’ai ressenti toutes les émotions enfouies : la tristesse, le chagrin, la joie, la colère. Elle m’a aidée à les faire resurgir et m’a aidée à pardonner à mes proches.
    Aujourd’hui, je me sens plus forte pour affronter la vie, et plus sereine. J’arrive mieux à montrer et à donner mon amour à mes enfants et j’en ressens plus le besoin.
    Mon fils n’a pas eu d’angoisses depuis 15 jours.

  51. J.B 33 ans - Problème de couple

    Je suis venue voir Mme Saragoza sur les conseils d’une amie, car mon couple était en « perte de vitesse », enlisé dans une routine… Je me demandais si nous étions finis, si je devais le quitter, si je l’aimais encore…
    Ici, j’ai pu parler en toute franchise, sans peur du jugement et j’ai été comprise.
    Véronique a su aller au-delà de mes paroles pour me comprendre profondément et m’a donné les clés (consciente et inconsciente) pour remédier aux maux du quotidien, dans tous les domaines.
    Aujourd’hui, je suis heureuse, sûre de moi, et mon couple se porte à merveille.
    Jamais je n’aurais cru autant de changements possibles !
    Merci infiniment.

  52. Marie G. 35 ans - Burn out

    Je suis venue voir Véronique suite à un brun out et sur les conseils d’une amie qui l’avait déjà consultée.
    Les séances m’ont fait beaucoup de bien, j’ai senti l’évolution rapide en 3-4 séances qui m’ont libérée. Je réussi aujourd’hui à mieux anticiper les difficultés et la surcharge dans mon travail pour m’en libérer, notamment grâce au lotus au quotidien.
    Véronique m’a aidée à voir différemment ma relation avec mes parents et ne plus subir la pression pour prendre seule les décisions qui me concernent.
    Je vais continuer à utiliser le lotus et à apprendre à mieux m’écouter et prendre soin de moi au quotidien.

  53. Patrick M. 52 ans - Un homme heureux

    Pour suivre ce stage de 4h, je me suis fais violence en me disant:
    Faut-il attendre d’être malade pour aller mieux ?

    En effet, connaître ses mécanismes pour se sentir mieux dans le temps, dans son environnement, vis à vis de l’Autre, cela s’acquiert avec des clefs.

    Par ce stage, j’ai compris que nous sommes tous et toutes influencés par le temps, j’entends par là, le passé (programmation de nos parents, nos grands parents…) et le futur (nos projections, nos souhaits…)
    Alors que faut-il tout garder de nos aïeuls pour construire le futur ?

    Ce stage vous permet de comprendre pour agir et vivre sa vie de manière équilibrée.

    Comme dis William Scheller dans sa chanson « je veux être un homme heureux » et ce stage me montre le chemin.

  54. Sandrine B. 44 ans - Vivre en paix

    J’ai participé ce 25 au stage de niveau 2. Il a été pour moi beaucoup plus simple et beaucoup plus accessible que le niveau 1. Peut-être parce que certaines bases du niveau 1 étaient enfin comprises…
    Ambiance très agréable car nous étions tous là avec les mêmes buts : apprendre, comprendre, progresser et partager. Sans jugement, sans pudeur, convaincus de ce que cela nous apporterai.
    Voilà une nouvelle étape de franchis dans la compréhension de notre fonctionnement, de celui de notre esprit. Un outil formidable pour vivre en paix, raisonner sereinement et justement et, forcément, agir plus justement.
    Merci à Gianni et à toi Véronique de nous transmettre cette méthode et de répondre inlassablement à nos questions.
    Merci aux autres participants de s’être livrés sans pudeur car cette « liberté » nous a permis à tous de réfléchir et d’avancer.
    Le but est maintenant de pratiquer pour que d’autres puissent à leur tour se débarrasser de ce qui les freine, pour qu’ils puissent à leur tour comprendre et devenir les seuls guides de leur vie.

  55. Sylvie O. 54 ans - Abandon dans l'enfance

    Encore un stage fabuleux.

    > Depuis plusieurs mois, voir année maintenant, je ressentais comme une barrière entre moi et les autres, en travaillant avant GC durant ce dernier stage.. j’ai eu une immense prise de conscience : en évoquant l’abandon, je me suis rendez compte de l’autre facette de ce ressenti : quand on veut nettoyer une pièce encombrée, il est nécessaire déjà de faire le vide et jeter tout ce qui ne sert plus ou qui n’est plus adapté.

    Et quand cette pièce est vide, elle est prête à recevoir autre chose de différent, et de certainement plus beau et plus adapté.

    Mais aussi, on peut reutiliser certaines choses autrement, en les voyant sous un autre grand angle.

    > Ainsi, le sentiment d’abandon et de rejet qui m’habitait depuis longtemps a été mis à jour et j’ai compris que ce sentiment pouvait se transformer, muter : c’est une forme de mutation que j’ai ressentie hier : mon sentiment d’abandon s’est mué en une forme d’abandon ou plutôt de lâcher prise. Oui un abandon de mon armure ou plutôt de ce mur virtuel dont je m’étais entouré pour ne plus souffrir et me protéger.
    > Il s’est désagrégé hier durant ce fabuleux stage et m’a permis ainsi de prendre consicence que je pouvais m’abandonner, à la vie, à l’amour, que je pouvais faire confiance enfin à nouveau; et ce sentiment qui m’a habité à ce moment là, est une promesse pour l’avenir : la conviction que je suis protégée et que je peux avancer sans crainte sur mon chemin. c’est un sentiment nouveau, que je découvre et qui me donne à nouveau force et courage. Comme si la vie me prenez dans ses bras et dansait avec moi. !!!
    > Et surtout GC nous a donné un outil complémentaire à s’approprier pour nous reparamétrer, un peu comme un ordinateur dont les fonctions ne seraient pas encore bien formatée.

    > Un outil permettant de s’ajuster pour retrouver autonomie et liberté d’être et non plus d’être en permanence sous l’emprise de ce qui
    n’a plus lieu d’être et qui est périmé : les vieux schémas de fonctionnement n’ont plus lieu d’être.
    C’est un peu une révélation comme un diamant que l’on possède au fond de soi, qui attend impatiemment de briller..
    Nous sommes comme des chercheurs d’or, on cherche longtemps, parfois au mauvais endroit mais avec ténacité, et persévérance, un jour on arrive sur le lieu et on trouve enfin un gisement qui en fait n’est nul par ailleurs qu’en nous même !!!!!!!

  56. Aurélie N., 33 ans - Problème familial

    Depuis le 30 novembre 2016, date de ma 1ère séance, beaucoup de choses ont changé dans ma vie. En positif surtout, même si je me pose encore beaucoup de questions et souvent tiraillée dans mes choix. Je m’améliore et j’aime de plus en plus cette personne que je deviens. Enfin, celle que je suis mais qui a été trop longtemps contenue et ligotée dans un schéma de vie qui ne me convenait pas totalement. J’ai compris que la majeure partie de mes angoisses et de mes freins viennent de ma mère. J’ouvre les yeux de plus en plus chaque jour et découvre que je n’étais celle que je veux être mais celle qu’elle voulait que je sois … J’ai du chemin à faire encore pour l’empêcher de me polluer l’esprit mais je prends de plus en plus confiance en moi.
    Je suis bien entourée pour m’aider dans cette « mission ». Mon mari est là chaque jour pour me soutenir et me valoriser. D’ailleurs depuis que j’éloigne ce spectre maternel, mon mari a pu prendre sa place entière de conjoint et de père. Notre relation a beaucoup évolué et fonctionne très bien. Nous nous sommes redécouvert et nous aimons ça.
    Ensuite mes enfants. Même s’ils sont petits, ils me boostent chaque jour et me forcent à ne pas être trop intrusive et envahissante avec eux. Ils ne m’appartiennent pas et je ne veux pas d’une relation nocive pour eux. Avec mon fils, nous avons une bonne relation où il peut s’exprimer librement. Ma fille est devenue un vrai petit bonheur. Elle n’est plus stressée, ne hurle plus, mange bien, dort bien.
    Avec mon frère, la relation a beaucoup évolué aussi. Nous sommes dans le même bateau aujourd’hui et il m’aide également dans mon travail personnel. Et je me suis même étonnée car je vois que je peux être un soutien pour lui aussi et que je ne suis pas si incompétente que ça.
    Et enfin, ma meilleure amie qui est également un soutien sans faille. Qui n’hésites pas à me dire quand je fais n’importe quoi, à me booster quand j’ai une bisse de régime et à m’encourager au quotidien.
    J’ai de la chance d’avoir ces personnes.
    J’ai encore un peu de travail pour réellement mettre tous les éléments dans les bonnes cases mais je suis confiante. J’y arriverai.
    Aujourd’hui, je suis mieux armée et plus confiante.
    Je comprends le travail que je fais et celui que je dois faire pour mieux préparer mon avenir avec mon mari, mes enfants et les personnes qui sont importantes pour moi.
    Je vais renforcer avec mon mari, l’amour que nous avons l’un pour l’autre. Me demander et faire le bonheur de mes enfants.
    Ne plus me laisser influencer dans n’importe quel domaine. Faire mes propres choix et mes propres opinions.

  57. Sandrine M. 42 ans - Libération de la colère

    2/12/16 témoignage intermédiaire après la première séance
    La séance avec Véronique m’a faite énormément de bien, c’est comme si tout les sacs que je portais c’étaient envolé comme des ballons. Beaucoup de tristesse, de colère et rancoeurs, pleuré m’a soulagé… appaisé.
    Après tout ça dans la semaine qui a suivit tout s’est appaisé à la maison. Beaucoup moins de conflits avec mon Mari et ma fille ados. Nous sommes beaucoup plus dans le dialogue.
    Je me sent bien. J’ai envie de me faire belle ce qui n’était plus arrivé depuis longtemps et surtout ma rancoeurs envers mes parents diminu de plus en plus. Je les voient maintenant avec de la compassion.

    Stage du 10/10/16
    Je suis arrivée avant les consultations le stage, aigrie en colère avec beaucoup de conflits dans mon couple et avec mes enfant y compris ma mère.
    Un grand manque de confiance en moi et des blocage qui m’empêchait d’avancer. Le lotus et le travail avec le miroir m’a permis de sortir toute ma haine. C’est comme si je déposais mon sac de 100 kg sur mon dos.
    Je me sent mieux dans ma peau, je suis plus dans le dialogue, la compréhension, l’acceptation des choses même si c’est difficile.
    Ce stage ne règle pas tout mes problème mais maintenant je sais comment me protéger et faire avancer les choses et surtout prendre plus confiance en moi.

  58. D.F. 58 ans - Révélation de l'Espoir

    Ce que j’ai vécu pendant le stage m’a donné l’ESPOIR que rien n’est jamais figé et qu’enfin je vais trouver la solution en moi.
    Il y a eu beaucoup de choses théoriques, souvent difficiles de compréhension mais très bien expliquées avec simplicité.
    Merci

  59. L. N. 55 ans - Addiction à l'alcool

    Bilan séances et stage de psycho-métaphysique

    Je suis venue chez véronique sans savoir à quoi m’attendre, juste sur recommandation d’une amie, qui m’a dit avoir vécu un profond changement de sa vie suite à s cette thérapie. J’étais très mal, voyais tout en noir et sans espoir d’amélioration, très dépressive.

    Suite à la première séance, j’ai senti que cela allait rapidement mieux, j’avais à nouveau de l’énergie et le découragement m’avait quitté. La 2é séance m’a permis de travailler le ressenti du corps et une forte ouverture au niveau du coeur qui m’a rendu plus légère et heureuse avec un effet positif sur mon entourage, notamment ma fille et ma mère. Et la 3é séance m’a permis de travailler ma relation à ma lignée, mes ancêtres et de me libérer de certaines pressions. Je me suis sentie plus apaisée, mais surtout plus claire et cogitant beaucoup moins.

    J’ai ensuite effectué un stage avec G.C. qui m’a fortement impressionné et ouvert les yeux sur les possibilités d’accéder à son esprit et transformer ainsi son approche aux évènements, monde, personnes. Et là un espoir très fort s’est dégagé de réussir enfin à me débarrasser de la fuite dans l’alcool, qui « m’aidait « et me faisait mal à la fois, mais était ma seule solution aux pressions nombreuses et incessantes de mon entourage, en particulier de celles de ma famille.

    G.C. a commencé par m’expliquer que mon corps (l’archaique) était déconnecté de ce que mon esprit (le cognitif) lui demandait de faire et ne savait pas comment réagir et était endormi car il ne trouvait pas place pour le plaisir, bien-être , mais au contraire souffrait face à ce que mon esprit lui demandait de faire : prendre les problèmes qu’il ne comprend pas et boire de l’alcool sans cesse pour tenter d’y échapper.

    Il a mis l’accent sur le fait que je ne devais pas continuer à prendre les problèmes des autres sur moi. Il suffit de leur donner l’ESPERANCE ( aux famille, amis, élèves, car je suis enseignante) qu’ils pouvaient résoudre leurs problèmes par eux-mêmes. Pour cela il m’a fait sentir puis repousser à bout de bras la paroi de protection qui n’existait plus autour de moi et que j’ai ressenti alors très concrètement et Il m’a invité à faire ce geste régulièrement pour maintenir mon espace de protection.
    Il m’a invité en parallèle à simplifier mon mode de vie , en éliminant des objets, affaires … chez moi, pour me concentrer sur moins de choses et passer du temps à contempler et me nourrir de ce qui est beau !

    Le deuxième volet à été de me faire rentrer dans l’espace imaginaire du « lotus « espace personnel de mon esprit , qui a pu dire non à la pression , l’humiliation que je subissais, et me faire comprendre que je n’étais pas coupable.

    Suite à cette pratique je me suis sentie soulagée, contente et pleine d’espoir d’avoir enfin une solution possible et durable à mes problèmes et en particulier mon addiction.

    Merci pour cette expérience et chance !

  60. M.R. 40 ans - Polyarthrite rhumatisante

    Je suis venue pour retrouver ma force et ma capacité d’être là sans trembler, sans angoisses, sans peur.
    Je suis venue chercher des outils et des ressources pour me reconstruire et avancer dans la confiance et la légèreté.
    Je suis venue me libérer.
    Je suis venue comprendre ce que je suis, ce que je peux, ce que je veux.
    Le travail agit puisque depuis septembre je réalise ce que je dis, ce que je veux pas à pas.
    Les obstacles sont devenus la possibilité pour moi d’exercer ma capacité à faire face aux difficultés, calmement, sans tout remettre en questions.
    Le protocole dans le lotus et avec l’animal m’ont fait éprouvé physiquement la force de l’esprit et une vague d’énergie chaude et lumineuse a pris place en moi.

  61. Hélène S. - Syndrome de Gougerot

    Témoignage suite au stage suivi
    Après avoir rencontré à plusieurs reprises une praticienne de cette technique, j’ai senti une petite évolution de ma situation, cependant sans grande retombée.
    Ma maladie (mes maladies) devenant de plus en plus problématique, et devant ce que ma soeur a vécu, et avec le courage et LA VIE qu’elle y a mis, j’ai décidé, malgré quelques réticences, à le faire.
    Le début, très théorique, intellectuel, m’a semblé PAR MOMENT difficile, et donné un sentiment de plus grande difficulté, et inaccessibilité. Cependant les moments de compréhension m’ont bien encouragée.
    Puis, l’exposition de mes demandes par rapport à mes problèmes, pour le moment, les plus urgents, l’écoute que j’ai ressenti m’a fait me sentir en confiance.
    Quelque chose s’est ouvert. Je l’ai vraiment ressenti comme cela, avec une évidence que ce que je ressentais et entendais était JUSTE.
    Ce stage m’a apporté le complément de ce que je vis en évolution depuis un moment.
    Je repars avec le sentiment profond que je vais vers une guérison, avec le lien entre le physique et le spirituel.

  62. Céline B. - Transfert

    Témoignage suite au stage du 19/11/16
    Participer à ce stage a été bénéfique.
    On a pu mettre le doigt sur les problématiques qui me préoccupent depuis longtemps.
    Partager avec d’autres personnes qui ont d’autres difficultés est également enrichissant. Ce stage nécessite de parler de soi devant les autres, de faire confiance.
    Certaines parties m’ont parues très techniques, très intellectualisées mais dès que l’intervenant passe à notre situation personnelle, cela fait « écho ».
    J’ai hâte de voir comment les choses vont évoluer dans ma vie.
    Je recommande ce stage en complément des séances individuelles.
    Céline B. 19/11/16

  63. Caroline B. 33 ans - Libération d'entités psychiques

    J’avais du mal à visualiser tout ce que l’on faisait en séance et le stage m’a permis de visualiser quelque chose dans le miroir, après avoir écouter la théorie sur la Psycho-métaphysique. Cette théorie m’a permis de comprendre beaucoup de choses et d’imbriquer des connaissances de diverses provenances.

  64. Dominique B. 70 ans - Donner du sens

    Le stage de samedi fut pour moi très éclairant, comme une synthèse, une traduction logique, une mise en ordre de ce que j’avais compris de mon expérience de vie…….mais plus encore, une délivrance, grâce à l’intervention individuelle de GC, qui a su parler à ce refus de vivre que je connaissais mais avec qui je n’arrivais pas à communiquer

    Comme vous me l’aviez suggéré, cela me permet d’aller plus vite et depuis quelques jours, je ressens, et constate, un sensible début de changement….j’attends et espère cela depuis si longtemps !!!

    J’avais régulièrement tenté de me faire aider par divers thérapeutes, mais il n’y a qu’avec vous et GC que j’ai constaté un effet

    Merci donc à vous deux et sans doute à ……

    Chaleureusement
    Dominique

  65. Camille B. 23 ans - Synchronisation corps et esprit

    Je suis venue en séance parce que je ressentais que mon corps et mon esprit n’étaient pas liés. Dès la première séance j’ai compris d’où pouvait venir la cause de se blocage. J’ai ressenti une très forte énergie, qui restais bloqué au niveau de mon visage. Mais mon corps a commencé petit à petit à s’aligner avec mon esprit.
    J’ai eu beaucoup de mal à ressentir mon animal durant les séances, pourtant les jours suivant elle était bien présente et je ressentais des pressions, des vagues de chaleur.
    Je pense que aujourd’hui mon animal et moi, nous nous faisons à nouveau confiance.
    Il y a encore du travail, mais je me sent plus sûre de moi et sereine. J’étais beaucoup dans le contrôle de mon corps, aujourd’hui j’essaye de l’écouter. J’ai pu constater que mes migraines ont disparu et mes crises d’angoisses sont plus rare ou plus facile à calmer.

  66. Orane, 19 ans - Prendre de l'élan

    Après la séance je me sens soulagée d’un poids que je n’identifiais pas. Je me sens zen et sans soucis .. Ce que j’ai vécu était étonnement fort ..

  67. Jérôme L. 55 ans - Dépendance affective

    J’ai trouvé la méthode de « travail » singulière. Le plus difficile a été la 1ère fois que j’ai mis les pouces sur la glace et que je m’y suis vu. Je me suis trouvé triste, surtout bien sûr au niveau de l’expression de mon visage.
    J’ai réussi sans doute à transformer « les blessures » qui m’ont traumatisé dans ma vie d’enfant et d’adulte.
    Je me souviens d’avoir pleuré quand j’ai parlé de la joie, tellement de moments joyeux ont jalonnés ma vie, surtout dans la nature, ou avec M. mon ex compagne.
    La séance avec « le petit Jérôme » a été très libératrice d’émotions enfouies et non exprimées et les larmes et les spasmes me sont montés. J’ai ressentis beaucoup de chaleur dans mes oreilles et sur mes tempes.
    Véronique est calme et apaisante bien qu’à la première séance je l’ai trouvé un peu froide. Maintenant j’ai compris qu’elle a été juste à sa place et que la neutralité dans laquelle elle se situe ne suscite aucune émotion de sa part à mon égard.
    Je vais être plus attentif et en demande avec mon cochon et utiliser le lotus également.
    Je suis heureux que Véronique m’ait dit que pour savoir si la relation avec M. peut reprendre ou pas, M. devra venir en séance. C’est très positif ! Soit on repart ensemble sur un chemin commun ou on se sépare définitivement pour être libre de cette relation compliquée.
    Je me remercie d’avoir entrepris cette démarche pour aller mieux et mieux m’engager dans ma vie.
    Merci à Véronique pour son travail et sa bienveillance.
    Jérôme

  68. Sylvie L. 45 ans - Relation toxique (pervers narcissique)

    J’ai pris rendez-vous avec Véronique sur les conseils d’un ami qui m’a dit que Véronique pourrait sûrement m’aider à me libérer d’une douleur au dos dont je n’arrivais pas à me débarrasser.
    Je suis arrivée confiante pour cette expérience nouvelle. Nous n’avons cependant pas du tout procédé comme je l’avais imaginé.
    Parfois les protocoles m’ont paru étranges, toute cartésienne que je suis.
    Mais à la sortie, j’ai compris qu’il y beaucoup de choses qui sont liées à nos représentations mentales, aux émotions qui s’expriment sans que l’on ne s’en rende compte.
    Les séances m’on,t permis de me libérer de tout cela et je suis aujourd’hui plus solide, pleine d’énergie, plus détendue aussi.

  69. Sandrine B. 44 ans - Problème familial

    Suite au stage du 11 juin 2016 :

    2 séances puis 1er stage …

    Le stage ça a d’abord été de belles rencontres, une autre façon de voir les choses.
    C’est beaucoup d’informations, compliquées, qui allient le rationnel et l’inhabituel, les déductions de la psychanalyse et des convictions moins courantes.
    Ca a été aussi l’occasion d’une 3eme séance ,forte .
    Ce qui a changé aujourd’hui, c’est la compréhension de ce qui arrive, pourquoi les choses se passent comme ça , pourquoi moi, les autres agissons comme ça. Une compréhension « donnée ». Et puis cette impression d’être détachée; positivement détachée . Sans angoisse, vraiment sereine avec la conviction que tout va bien se passer !
    Merci pour cette liberté ! Merci de m’avoir rassurée, merci de transmettre, de me permettre d’apprendre .
    Le but maintenant est de comprendre encore, plus, et de rester sur cette voie . Et puis de partager.

    Sandrine

  70. Maryse B. 66 ans - Affirmation de soi

    Ma rencontre avec Véronique a été surprenante parfois angoissante mais surtout apaisante après les séances.
    Ces séances me permettent d’arriver à m’affirmer, de prendre de la distance avec certaines personnes, d’oser dire NON, de comprendre certaine chose et de déculpabiliser. Merci Véronique

  71. Cléo P. 25 ans - Libération d'entités psychiques

    J’avoue avoir été sceptique en entrant ici la première fois, mais ce scepticisme a vite été remplacé par une belle surprise à laquelle je ne m’attendais absolument pas.
    J’ai été troublée par les sensations éprouvées lors de la séance et j’en suis ressortie changée voir transformée.
    J’en suis ressortie également légère et apaisée avec une sorte de chaleur agréable au plus profond de moi.
    Les clés qui m’ont été donné lors de ces deux séances vont m’être d’une utilité sans nom.
    Je pense sincèrement qu’une sorte de « mauvais esprit » s’est échappé de mon âme au cours de ces séances, c’est donc sereine que j’en repars et continue ma route.

  72. Sandrine B. 44 ans - Donner du sens et enthousiasme retrouvée

    Comment raconter autant d’émotions ..
    En commençant par Merci !
    Etrange la première séance, même pour moi qui ai expérimenté d’autres méthodes . Surprenante et chargée, évidement Mais dés le surlendemain toute ma tristesse était partie, l’imagination et l’enthousiasme augmentés… Wahou
    J’étais septique car je trouvais les deux séances très rapprochées mais du coup j’étais super impatiente d’arriver à la seconde.
    Je suis sereine…j’aborde enfin un nouveau projet ( ce pourquoi j’étais venue et qui restait bloqué depuis si longtemps ), je n’ai pas peur , je comprends d’avantage les choses je crois.
    Je suis super contente !!!!
    Merci !!!
    J’ai hâte d’apprendre.Très beau week-end..et au 11 juin
    Sandrine

  73. Rose Marie 28 ans - Dépression

    Mon ancien copain m’a quitté il y a quelques mois et ma vie à soudainement basculée. J’ai touchée le fond, je ne voyais plus aucune raison de vivre. Malgré mes amies, mes soeurs, je ne remontais pas la pente jusqu’à ce qu’une amie m’a parlé de Madame SARAGOZA. J’ai pris rendez-vous et je dois avouer qu’une fois la première séance faite, j’ai retrouvée une sensation d’apaisement et un sentiment qui m’a fait comprendre que la vie continue. Aujourd’hui, j’ai encore du chemin à faire mais grâce à Mme SARAGOZA, j’ai retrouvée un équilibre qui me convient et j’ai envie de continuer dans cette voie qui me mènera au bonheur. Merci pour tout ce que vous m’avez apportée !

  74. Estelle D. 48 ans - Equilibre

    Je suis venue vous consulter pour me réapproprier mon corps dans sa totalité, le « haut » étant très(trop ?) actif et le « bas » en dormance. A présent, j’ai la sensation d’avoir un corps entier qui vit et jouit des bonnes choses de la vie. Ça pétille ! J’ai retrouvé l’énergie qui me manquait pour aller de l’avant. Merci !

  75. Caroline E. 31 ans - Juste ETRE

    Je suis arrivée comme une petite fille en détresse, paniquée d’être dans ce monde de grands.
    Je ne veux pas passer à côté de ma vie, il est temps de grandir et de prendre ma place de femme.
    Je suis passée par des moments émotionnellement forts où tout ce qui était au plus profond de mon ETRE a fait surface, sans jugement…J’ai appris à le faire, à accueillir sans jugement.
    J’ai pleuré aussi, de mon ETRE, j’ai laissé sortir tout ce qui avait besoin de sortir, comme un nettoyage. Je suis plus sereine, je me fais confiance, j’ai confiance en la vie et surtout j’apprends à m’aimer et à m’estimer. J’avance et je m’épanouis. Merci de tout coeur. Je me prépare à vivre ma vie.

  76. Christine G. 54 ans - Trouver son chemin

    Troisième séance (et dernière du protocole) avec Véronique ce matin.

    Pas de révolution immédiate pour moi mais je devine un processus activé qui va progressivement faire son travail.

    Des moments forts, et la sensation d’une réelle écoute active et d’une vraie empathie de la part de Véronique qui a su gagner ma confiance, ce qui n’était, justement, pas gagné du tout. Condition sans doute sine qua non pour que je m’ouvre et à elle, et à sa technique. Donc à la « guérison ».
    Je sais que je peux revenir vers elle si j’en éprouve le besoin et je vais faire en sorte que le travail de libération de lignée effectué avec elle se manifeste en moi, mais aussi dans les membres féminins de ma famille, ma mère, mes filles.

    Je pense que Véronique m’a mise sur un chemin qu’il m’appartient maintenant de parcourir, et je suis bien consciente que c’est une liberté que je possède. Je sais que je peux être actrice de ma vie, que j’ai la possibilité de me distancier de ses remous dévastateurs, et que nulle influence non désirée ne peut désormais y faire intrusion.

    Je vais lire le livre Energie & Psyché afin d’en savoir plus sur la psycho-énergétique et ainsi ancrer plus profondément encore en moi le travail effectué.

    merci.

  77. Sylvie O. 54 ans - Libération

    Témoignage de Sylvie qui a assisté à notre stage intermédiaire du 19 mars 2016 :

    Un stage d’une grande intensité avec des accompagnateurs disponibles, et surtout un stage de libération qui donne de l’espoir et un regard nouveau vers l’avenir. merci

  78. R.C. 36 ans - Autonomie

    Il y a des moments dans la vie où l’on sent que les choses pourraient être différentes mais on ne sait pas par où commencer. Quand j’ai décidé d’agir, je suis venue voir Véronique. Elle m’a montré le chemin et je l’en remercie. Cela ne se fait pas tout seul, c’est un travail de tous les jours.
    Aujourd’hui je vois la vie autrement, je sais que j’ai les clefs en main pour qu’elle devienne ce que je souhaite qu’elle soit.

  79. A. R. 45 ans - Cancer du sein

    Suite à la découverte de mon cancer du sein, je me suis posée beaucoup de questions sur l’origine de ma maladie.
    Avec le cursus médical défini pour cette maladie, on soigne le corps, sans trouver la cause réelle de la maladie. J’ai compris le mécanisme du déclenchement du cancer grâce à la psycho-énergétique qui a été une découverte pour moi car c’est une thérapie que je ne connaissais pas.
    La 1ère difficulté a été de trouver l’animal qui me correspondait car de par ma culture je ne pouvais prendre le cochon en représentation.
    Véronique est une « belle » personne qui m’as mise en confiance et m’a permis de trouver une paix intérieure.
    J’ai l’impression que les choses se mettent en place petit à petit et que je vais vers mon chemin de vie.
    Lors de ma deuxième séance avec Véronique, j’ai découvert l’animal qui me correspondait, j’ai senti les choses bouger dans mon corps et mon esprit.

  80. Florence L. 53 ans - Harcèlement professionnel

    Je ne pensais pas que nous avions autant de mécanismes énergétiques en nous.
    J’ai vu et assisté à des phénomènes bizarres : cette tache noire qui m’a aveuglée un court instant devant le miroir, c’est extraordinaire.
    La chaleur que je ressens en moi maintenant. J’ai l’impression d’être envahie par « une chaleur » de la positivité.
    L’image que je garde très souvent, c’est d’être assise au dessus d’un paysage verdoyant et de contempler les différents mouvements de la nature. C’est ensoleillé, verdoyant, paisible.
    Mes membres sont moins lourds, je me sens plus légère, plus détendue et j’ai l’impression de sourire continuellement.
    La « machine humaine » n’est pas uniquement complexe mécaniquement, mais elle cache un fonctionnement énergétique, psychique, qu’il faut apprendre à connaitre. Finalement, chacun devrait se concentrer sur le Soi propre (intérieur), il faut arrêter de se cacher derrière des apparences qui finalement ne nous représentent pas au fond.
    L’image n’est pas, ressentons et concentrons nous sur ce que nous sommes au fond.
    Merci

  81. Armelle P. 49 ans - Harcèlement professionnel

    Une porte s’est ouverte. De spectatrice, je suis de venue actrice. J’étais sceptique, je suis convaincue. L’énergie est là, régénérante, nourricière, fortifiante.
    J’ai retrouvé mon indulgence envers les autres et moi-même, l’équilibre perdu, ma place au sein du monde et à l’intérieur de moi-même.
    Je suis en harmonie avec le monde et moi-même.
    Je m’étais étrangère, chaque jour je me deviens familière.

  82. Régine E. 57 ans - Harcèlement professionnel

    Je vous ai appelé au secours dans un moment d’angoisses extrêmes par rapport à une personne de mon entourage professionnel.
    j’avais l’impression d’être pris au piège ,elle faisait tout pour m’anéantir, m’isoler des autres… j’étais vraiment à bout. j’étais à deux doigt de l’arrêt de travail.
    J’ai même demandé à changer de service pour ne plus la croiser.
    Pendant la séance j’ai ressenti une libération dans mon corps comme si on m’enlevai des liens.
    J’ai retrouvé la sérénité, l’assurance et la confiance en moi.
    L’attitude de cette personne à changer du tout au tout, elle ne m’impressionne plus …. d’ailleurs elle vient spontanément vers moi …..

    me propose son aide …et partage le travail …. C EST IMPRESSIONNANT.. Merci de votre aide… RE.

  83. L.T. 32 ans - Libération suite à une maladie grave

    Quand j’ai rencontré Véronique, je ne savais pas à quoi m’attendre ni à quels résultats le travail me mènerait. Atteinte d’une maladie grave, je voulais chercher au fond de moi des repères. Après trois séances, un sentiment d’apaisement est né. J’ai redécouvert mon corps, je peux désormais l’écouter et lui faire confiance. Je me sens guérie intérieurement et je suis fière du cheminement affiché car j’ai pu redécouvrir mes émotions enfouies, j’ai pu affronter mes souffrances et me libérer. Je vous remercie Véronique pour le travail accompli.

  84. L. P. 24 ans - Traumatisme libéré

    Ces deux séances m’ont permis d’apprendre à écouter mon corps, à prendre le temps de sentir les énergies circuler, sentir les tensions … Cela m’a également permis de me libérer d’un grand traumatisme qui me hantait depuis longtemps.
    Ces moments procurent un sentiment de se retrouver avec soi, en phase avec soi-même avec un réel sentiment de bien-être.

  85. Alice 17 ans - Anorexie

    Au début, j’ai parlé pendant une quinzaine de minutes à propos de ce qui me poussait à consulter : TCA et problèmes de gestion de mes émotions. Pendant l’exercice du miroir, j’ai pris conscience de la haine mais qui a diminué à présent (colère contre les femmes du côté maternel de mes ancêtres, mère, grand-mère) ainsi que de la tristesse éprouvée pour leurs compagnons. J’ai aussi pris conscience de la responsabilité que je me donne vis-à-vis de ma soeur. Durant la 2ème partie se déroulant couchée, j’ai ressenti un soulagement face au pardon octroyé à ma mère ainsi qu’une compréhension quand à sa non responsabilité face à un trouble provenant non pas d’elle mais d’une personne antérieure. L’animal fût une rencontre très agréable et l’accueillir eût un impact surprenant sur mon corps : chaleur et circulation d’énergie ont été ressentis de manière plus importante que je ne l’aurai imaginé.

  86. Julien 18 ans - Nouveau départ

    Grâce à Véronique, j’ai pue retrouver des bases que je ne pensais pas encore avoir. Au départ je pensais que sa ne me ferais rien mais je me suis rendu compte que sa m’a été très bénéfique. Et je la remercie pour tout ! Maintenant que j’ai toute les carte en main je peut enfin reprendre le cours de ma vie tout en l’améliorant sur plusieurs point sensible 🙂
    Merci Véronique !

  87. Alice - Séparation amoureuse

    « A 26ans, c’était la deuxième fois que je faisais appel à Véronique, la première fois c’était pour régler un malaise profond, en deux séances, ma vision du monde a changé, mes relations avec les autres et avec moi-même se sont métamorphosées.

    Neuf mois après, je sentais que j’avais une personne de mon passé à oublier pour pouvoir avancer. Grâce à Véronique, c’était chose faite en une seule séance. Je respirais à nouveau et beaucoup de choses ont commencé à évoluer autour de moi.

    C’est après ceci que Véronique m’a proposé deux séances de coaching pour remettre les choses en place et me donner les outils pour avancer et reprendre les reines de mon avenir. Suite à ces séances, j’ai chronologiquement trouvé un compagnon, un appartement dépassant toutes mes espérances (je vivais chez mes parents) et un travail en CDI dans une entreprise qui me plait beaucoup. Ces trois grands sujets de la vie étaient en effet au coeur des séances de coaching. Le rapport entre le travail effectué et les faits saute aux yeux, surtout après deux années d’errance.

    Prendre du recule, comprendre des mécanismes, faire des choix, écouter son corps, se faire confiance, s’aimer … Merci Véronique »

  88. Régine E. - Deuil

    J’étais très mal par rapport au décès de mon fils, il y a 4 ans. Enlever ce poids et libérer ma fille qui se privait de vivre sa vie pour essayer de nous porter et soulager notre douleur. Elle cherchait à porter la souffrance à notre place. J’avais également des douleurs physiques très importantes, nuque et hanche depuis 2 ans. Je n’arrivais pas à me débarrasser de ces douleurs malgré des essais de différentes techniques de soins. Maintenant j’en arrive à oublier totalement ma hanche, je n’ai plus de douleur dans la nuque non plus.
    Je suis venue vous voir pour reprendre une vie normale. En seulement 2 séances, ça m’a permis de lâcher prise et d’arriver à vivre ma propre vie en libérant ma fille de ce poids également. Elle culpabilisait d’être vivante et pas son frère. Elle se sentait redevable de s’occuper de nous. Aujourd’hui, elle prend de la distance avec nous, ce qui est bénéfique et prouve qu’elle prend maintenant sa vie en main. Les effets sur elle sont également très étonnants et efficaces. Je suis la première surprise de voir avec quelle rapidité tout à changer dans ma vie. C’est différent d’avant, plus léger, moins tendu, moins négatif. Je suis dans la vie et libérée de tout ça. A présent je me permets de vivre pleinement. Je suis ravie d’avoir fait cette démarche avec vous. Merci beaucoup

  89. Bonsoir Madame,

    Ma femme vous à appelé en urgence un samedi matin pour que vous me veniez en aide. J’étais fermé, je ne dialoguais plus avec ma famille, ma femme et mes enfants.
    Au travail, plus rien a de sens et ma vie semble dissolue… Je ne suis plus le même homme que j’étais en entrant dans la vie active. Toutes les frustrations rencontrées maintenant m’assaillent et me mettent à genoux, je suis broyé.
    Vous me dites que ce que nous allons faire ensemble peux débloquer la situation et me faire retrouver l’homme que j’étais. Vous me parlez dans un vocabulaire simple et concret. Vous me tenez la main et m’accompagnez dans mes pensées. Entre le passé, les attaches parentales et les perceptions, vous recentrez mon esprit. Vous me donnez des outils pour retrouver le calme, vous m’apprenez à reprendre le contrôle. 4 séances pour me faire sentir que mon corps me parle et que mon esprit l’écoute. il y’a des moments où je ne ressens pas tous les exercices que nous faisons. Pourtant je suis surpris, de constater que mes émotions sont plus stables, que je reprends doucement le contrôle. Vous vous souvenez de nos échanges, me parlez toujours clairement, fixez les objectifs à atteindre, je me sens bien d’être écouter. Après 4 séances, Vous me dites que je suis prêt pour me redresser et que j’ai appris les moyens pour rester debout. Je suis d’avantage serein, ma famille me retrouve plus apaisé. Le regard des autres change. On me sent plus fort. mission réussi.
    Merci Madame.

  90. C. D. 45 ans - Nouveau départ dans le couple

    Témoignage de C.D. reçu par courrier :
    Bonjour Mme Saragoza, je suis ravie des résultats de notre 2ème séance : une nouvelle fusion des corps est apparue entre mon mari et moi. Ma vie a évolué comme je ne l’aurais jamais imaginé. Merci beaucoup et à bientôt.

  91. C.M. 52 ans - Nouveau départ dans le couple

    Témoignage de C. M. :
    Je me sens beaucoup plus sereine, mes hésitations et mes doutes ont disparus, c’est sans doute grâce à vous et je vous en remercie.

  92. Caroline S. 32 ans - Angoisses

    Je tiens à remercier Véronique pour le tout le bien qu’elle m’a apportée. Je suis allée la voir car j’avais des crises d’angoisses, sans raison et dans n’importe quelle situation. J’avais aussi un sentiment d’irréalité envers le monde qui m’entoure et comme si j’étais étrangère de mon propre corps, comme si j’étais spectatrice de ma propre vie. Véronique m’a beaucoup aidée, on a travaillé sur mes angoisses, mon animal intérieur et le mal être de mon esprit.
    Maintenant je me sens beaucoup mieux dans mon corps, je ne fais plus de crises d’angoisses et je me sens beaucoup plus  » connectée » au monde extérieur, en seulement 4 séances. Je n’aurais pas pu continuer comme j’étais avant, je me sens enfin normale. Encore merci Véronique.

  93. S. L. - Stage du côté de l'Un

    Témoignage suite au stage du 4 juillet de S.L.
    Je suis ravie d’avoir assister à cette séance très enrichissante et très intéressante Je le conseille merci encore Véronique Saragoza

  94. C. A. - Stage du côté de l'Un

    C.A. a écrit :
    Un grand merci à Véronique de m’avoir proposé d’assister à ce stage du 4 juillet. C’était une journée riche en découverte et en évolution personnelle.
    Je ressens très concrètement les effets de nos séances, et je retrouve peu à peu l’harmonie dans mon couple et ma vie quotidienne.
    J’ai hâte d’en découvrir plus sur cette pratique et sur les enseignements de G.C., passionnant pendant le stage. Affaire à suivre en septembre !

  95. D. E. 45 ans - Relation mère fille apaisée

    Je sors de ma dernière séance chez Véronique. Sur le retour, en pédalant sous ce soleil de printemps, je me suis dit que vraiment, se sentir libre et légère était une chance inestimable. J’ai consulté la première fois avec ma fille de 9 ans que je trouvais « dure », avec elle-même, avec moi, en demande affective, sans que je parvienne à vraiment comprendre d’où cela venait, ni elle d’ailleurs.
    Je me suis tournée vers Véronique car j’avais fait de la kinésio il y a quelques années, et cela m’avait beaucoup aidée. Aujourd’hui, nous avons retrouvé l’une et l’autre une relation tendre, douce et complice, elle se sent « heureuse » et le dit haut et fort, je me sens libre et forte.
    Je sais par expérience que la route est longue et parfois sinueuse, mais à présent je sais où trouver de l’écoute et de l’aide. Un grand merci.

  96. Alice G. - Se trouver

    Un grand merci à vous pour m’avoir aidé à me réconcilier avec moi-même. Aujourd’hui je vois la vie autrement, plus sereinement mais aussi plus positive !
    Encore merci Véronique

  97. Christelle 31 ans - Bronchiolithe infantile

    Une très belle rencontre.
    Nous avons fait un long chemin de recherche pour enfin accepter que notre petit garçon Nathan avais besoin « de respirer « .
    Atteint d une fragilité de la trachée ou tracheomalacie, Nathan avait tendance à tousser de manière rauque type allergie ou bronchiolithe chronique sans arrêt avec des bronchites infectieuses asthmatiforme à repetition. Aucun traitement ne calmait ces quintes de toux. Il etait épuisé. Nous avons eu de petites accalmies mais en hiver c etait l angoisse.la Psycho-énergétique nous a permis de trouver l origine et de resoudre l essence même des difficultés respiratoires de notre fils. Là où la médecine nous disait ça passera, on ne peut rien faire la Psycho-énergétique nous a redonné espoir. Et aujourd’hui notre fils court, joue, sans tousser. Il a 5 ans il est merveilleux comme nous l avions toujours ressenti. Pour nous il n a jamais été malade ou allergique. Seulement quelque chose l empêchait de respirer et de vivre pleinement.
    Merci pour votre accompagnement. Votre savoir faire nous a redonné le chemin du bien être.

  98. Sophie L. 40 ans - Découverte de soi

    Je tiens vraiment à vous remercier car vous m’avez donné davantage confiance en moi. Un peu sceptique au début, je n’ai pu que constater le bien que nos séances me faisaient. Nos entretiens étaient agréables, nos exercices m’ont permis de redécouvrir mon corps, que j’avais fini par délaisser… bref, j’en ressors apaisée, renforcée et je sais que je reviendrai vers vous si je venais à traverser d’autres moments de doutes.
    Merci Véronique.

  99. Martine C - Libération d'entités psychiques

    Cela fait bien longtemps que je voulais écrire un petit, mais le temps me manque trop souvent.
    J’ai vu Véronique en début d’année et je ne peux que la conseiller. Elle m’a débarrassé d’anciens souvenirs qui, inconsciemment, me « polluaient » l’existence. Après l’avoir vu j’ai ressenti un réel soulage, comme un poids qui est tombé et pour de bon.
    Elle m’a rechargé d’énergie, si bien que mon ami m’en avait fait la remarque, je paressais détendue et radieuse.
    Bien sûr, il y toujours un travail à faire soi même sur soi-même, mais le soutien et l’aide étaient là, au bon moment.
    Je la remercie pour tous les bienfaits qu’elle apportent, son accueil chaleureux et lui souhaite une excellente continuation.

  100. Fanny H. 26 ans - Polyarthrite ankylosante

    Cette expérience aura été pour moi complètement nouvelle. Des moments où enfin je laissais s’envoler à jamais ces souvenirs et leurs conséquences. Pour qu’une partie de moi, inaccessible à ceux qui pensent savoir mieux, soit soulagée sans vraiment comprendre ce qui en quelques mots, quelques rencontres, fut suffisant.

    En espérant avoir pu vous apporter quelque chose, si petite et si différente soit-elle 🙂

  101. Gaëlle D. - Fin du mal être

    Véronique, je tenais à vous adresser mes remerciements, pour tout le bien que vous avez fait .
    Depuis nos rencontres tout c’est réordonné, tout est positif et équilibré, mon mal être a disparu et désormais je me sent apaisée, soulagée
    Grace à vous Je reconstruit mes rêves qui étaient perdus avant nos deux séances et désormais je vais pouvoir avancé dans ma vie de manière sereine.
    Je tenais encore à vous dire que je suis vraiment contente de vous avoir rencontrer.

  102. Maxime D. 24 ans - Sérénité acquise

    Aujourd’hui j’ai eu ma dernière séance avec Mme. SARAGOZA, et je dois dire que au vu du parcours effectué, je suis très content, et satisfait.
    Je ne serai pas tellement définir le travail des séances. Travail sur les énergies, la lignée, l’animal, des termes pas très cartésiens à première vue, mais d’une improbable importance. Ainsi, en travaillant sur ces différents points, on est parvenu à me redonner assurance, et l’unicité entre l’esprit et le corps que j’avais, semble-t-il, perdu.

    De plus, il est toujours agréable d’arriver devant une personne souriante et fort aimable.

    Donc un grand merci, je suis serein quant à l’avenir.

  103. Regis L. 5& ans - Sérénité acquise

    Un grand merci a vous Véronique qui m avait aide a retrouver une sérénité et un bien être au quotidien .Encore merci
    Regis

  104. Florence H. - Joie de vivre

    Une découverte de soi, une redécouverte, des sensations que j’avais oubliées, occultées, je revis et je vous dis merci. Ne connaissant rien à la kinésiologie et surtout ne m’étant pas documenté auparavant, j’ai voulu y aller sans à-priori, me déconnecter de mon mental et là quelle surprise !!! C’est une aventure formidable, un rééquilibrage entre mon corps et mon esprit. Vous m’avez guidé, accompagné et écouté dans ce cheminement qui était pour moi oh combien douloureux. L’envie d’avancer, de laisser ses vieux démons derrière soi, de croquer la vie à pleine dents, de sourire, tout ce que j’avais mis de côté, je l’ai retrouvé.
    Merci Véronique, de l’aide que vous apportez au quotidien, de votre lumière et votre sollicitude.

  105. Laure F. - Début du chemin

    Merci pour ce coup de pouce.
    Quelques clés utiles pour continuer à avancer sur le chemin qui nous convient, mais avec plus de sérénité.

  106. André R. 58 ans - Légitimité de vivre

    Mon amie m’avait recommandée la kinésiologie. Cartésien à la base, je suis venu chez Véronique tout de même un peu sceptique quant aux résultats de la méthode. En fait j’aurai dû venir beaucoup plus tôt, vu les résultats obtenus. Les sensations bénéfiques sont là, presque en permanence, et beaucoup de choses ont changées dans ma vie grâce aux éléments esentiels loyauté-honnèteté-constance-volonté. Je vais pouvoir continuer sur la voie ouverte maintenant et celà en toute tranquilité et sérénité. Merci Véronique.

  107. V.Patricia

    Le 23 août 2013, j’ai fait une rencontre importante, celle de Véronique.
    Elle m’aide à travailler sur l’abstrait, sur ma mémoire « cachée » marquée par des souvenirs enfouis mais vivaces et nocifs. Mes maux ont déjà faits l’objet d’expression en mots lors d’une longue thérapie, il y a quelques années.
    Tous ces évènements de mon histoire passée ont pris trop de place et ont du envahir mon disque dur de cerveau, et apparemment stockés dans un dossier introuvable par moi seule, pour être mis à la corbeille définitivement.
    J’ai eu l’occasion de faire une thérapie, je pensais vraiment que cela suffisait, et que j’étais apte à vivre pleinement
    il était temps que je fasse le ménage et c’est maintenant.
    Véronique est passé sur mon chemin et la chance est qu’elle a trouvé comment m’aider à soulager à distance des douleurs physiques (sclérose en plaques, adénome hypophysaire, anémie importante).
    La méthode psycho-énergétique qu’utilise Véronique est surprenante, et efficace sur moi après 3 séances.
    Mon ressenti aujourd’hui , après 3 séances, ce sont des symptômes et douleurs physiques qui s’en vont, une énergie vitale qui se libère à l’intérieur de mon corps, une grande force dans mes membres inférieurs, qui étaient avant très faibles….
    Je suis redevenue maître de ma vie. J’ai compris d’où provenait tant de maux et ensemble nous avons fait en sorte de me libérer de ce fardeau aussi bien physique que psychologique (suite à de grands traumatismes).
    Et tout le reste se met en place au niveau cérébral….j’ai ressenti enfin l’envie de me projeter dans mon présent et l’idée de construire mon avenir avec cette même envie revenue de loin…Merci Véronique, me voilà enfin libre avec ce fort sentiment d’être en vie !

  108. Jacqueline de Luterbach

    J’ai énormément apprécié tes séances (merci à M.A. pour ton adresse), ta façon de me rendre attentive et responsable, de vivre ma vie, tout en étant à l’écoute …
    Merci infiniment
    Avec toute ma sympathie
    Jacqueline

  109. Rachel P

    Comment expliquer ce que j’ai pu ressentir aux cours de ces séances avec Véronique…
    Une libération, un équilibrage, une vision différente de certains blocages qui finalement se matérialisent et s’évacuent pour permettre à la Vie d’être croquée à pleines dents centrées sur des bases stables.
    Si nous comprenons le poids du Passé, le Présent se vit avec légèreté réduisant la peur de l’Avenir.
    Notre corps, notre masse, tout en nous protégeant, s’ouvre et nous donne l’opportunité de ressentir l’énergie qui circule en nous et autour de nous…

    Chouette expérience !
    Merci

  110. admin

    Message d’Olivier C.

    Ma première séance

    fut une expérience très intéressante, même si l’on m’avait déjà pointé certain de mes mécanismes de protection tout aussi bien émotionnel que relationnel, votre travail m’a parlé d’une manière à ce que je l’entende de telle sorte que je puisse me ré-approprier mon corps et mon esprit.
    Les mises en situation ont été pour la plupart inédites, déroutantes mais néanmoins efficaces.
    Votre expertise est un moyen de prendre du recul sur soi.
    Et de mes relations à autrui, chose pour moi pas forcement des plus évidente.

    Ma deuxième séance

    est placé au dessus de tout ce que j’ai vécu à ce jour.

    Au niveau physique mes différentes gènes se sont estompées, voir disparues.
    J’entretiens l’éveil instinctif du désir, dans l’idée de la pensée positive acteur de notre création.
    L’expérience d’être confronté à soi même, à ses peurs, ses doutes, voir ses démons ou fantômes, par le reflet de notre image fut exquise.
    Dans le rappel de la lignée ou l’importance des parents et grand parent peut être démesurée;

    Je souhaite avoir encore de telle découverte de Mon être profond, et de Mon âme.
    Même si ce ressenti n’est pas explicable, voir non racontable, il faut simplement le vivre.
    Très belle expérience,
    Merci pour votre travail

  111. Julie

    Chaque séance est comme un souffle de renouveau, un vent qui chasse les nuages, à chacun de poursuivre le travail pour que le ciel reste dégagé. Merci pour votre aide.

  112. Bruno

    Depuis le début 2013, je vis plein de situations déstabilisantes, vieilles peurs du passé qui remontent mais aussi une formidable énergie d’action.
    J’ai senti qu’il était temps pour moi d’agir sur tout ces vieux blocages, j’ai reçu « par hasard » l’envie de consulter Véronique.
    Le travail psycho-énergétique a débloqué de vieux trucs, je me suis senti libéré de fardeaux qui n’avaient plus à faire partie de ma vie. Aujourd’hui il m’arrive de ressentir l’énergie vitale parcourir mon corps, je me sens enfin vivant.

    J’étais à terre, planqué dans ma grotte, fuyant mes émotions, mes peurs, aujourd’hui je suis debout et je marche, je vais à la découverte de ma vie, je suis toujours secoué par des évènements et émotions mais je fais face et j’adore ça.

  113. billerey

    Ces quelques lignes pour vous dire que je suis allée consulter Véronique début janvier pour ma fille de 16 mois elle avait des troubles du someil elle ne dormait pas la journée et la nuit j étais debut toutes les deux heures. En une séance c était réglée et depuis elle fait la sieste le matin et l’ aprés midi et surtout elle dort toute la nuit je vous remercie de m’ avoir aider.
    Peg du 67

  114. Claire L. Strasbourg

    Chère Véronique, ce petit mot afin de témoigner des bienfaits de votre pratique sur ma petite fille qui souffrait d’angoisse et de ce fait, de maux de ventre. Merci à vous, elle va tout à fait bien à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *